J’aime me masturber, j’adore me masturber, encore et encore.

J’adore me masturber, J’aime me masturber, encore et encore

 

Avec mon Canard vibro car j’aime les sensations de mouvement des vibrations

 

Je suis une femme et pourtant je prône le porno comme bien d’utilité public ! On ne se rends pas compte a quel point il permet à de nombreuses personnes de relâcher la pression sexuel en eux, d’assouvir ses propres pulsions sexuelles. Étant était souvent célibataire je suis vraiment convaincue que le porno me permets de relâcher mes besoins sexuelles et de ne pas devenir dingue/ou de ne pas aller baisser avec n’importe qui. Je peux me masturber sans porno mais occasionnellement j’adore, et surtout cela me permets d’avoir des organismes beaucoup plus fort que si je ne me base que sur mon imaginaire et non sur des images et du son. Il faut dédramatiser la masturbation féminine, il n’y a que du positif a se connaître, se faire du bien et ça permets un équilibre sexuel.

 

J’adore me masturber au bureau et encore plus devant un collègue 😉

 

j’adore mettre le sujet sur le tapis en soirée pour dédramatiser et décomplexer les femmes, et faire prendre conscience aux hommes qu’ils sont loin d’être les seuls à booster leur sexualité et apprendre à connaître leur corps et désirs grâce à la masturbation

 

Il serait bien de sensibiliser les femmes et les hommes à la masturbation féminine. Ca ne devrait pas être un tabou ! Pourquoi on ne pourrait pas nous aussi se faire plaisir en solo?

 

Je pense que le meilleur moyen d’accroître son plaisir c’est de découvrir son corps au fur et à mesure, avec son partenaire ou bien seule.

 

Essayer c’est l’adopter 😉 Plus sérieusement, c’est utile aussi pour son couple car en connaissant bien son propre corps, on aide l’autre à mieux nous satisfaire sexuellement.

 

Enfant, j’ai longtemps cru que grimper à la corde d’une balançoire était la meilleure activité de détente. J’ai réalisé plus tardivement que c’était en fait la masturbation que je vivais par les frottements qui me donnait cette merveilleuse sensation clitoridienne.

 

Du plus longtemps que je me souvienne, je me suis toujours touchée car enfant ça m’endormait et ensuite en grandissant ça m’excitait. Plus je grandissais et plus j’avais honte je me sentais très mal vis à vis de ma famille si jamais ils entendaient. Ce n’est que lorsque j’ai eu ma première relation que j’ai arrêté d’avoir honte de me masturber.

 

Prendre son temps, être détendue, être ok avec ce qu’elle fait
Non
essaie
De se laisser aller, car c’est pas la détente qu’on peut atteindre l’orgasme le plus bénéfique.
De se détendre à ce sujet 🙂 l’orgasme n’est pas forcément une finalité ni une nécessité. Le processus est tout aussi important et la pratique tantrique peut être une voie intéressante. Et si vraiment orgasme il faut, certains moyens n’ont peut-être pas été explorés encore. La dualité clitoridienne/vaginale est également à prendre en compte afin d’essayer les deux. Et au besoin, il existe des spécialistes pouvant parfois donner des astuces qui peuvent marcher.
Non pas spécialement
Qu’elle se masturbe plus pour apprendre à se connaître elle même

Essaye seule déjà parce que tu te connais mieux que n’importe qui et il n’y aura aucune gêne. Mais découvre toi.

 

Regarder des porno qui réalisent des fantasmes

C’est plus compliqué que pour les hommes mais c’est loin d’être impossible ! Découvrir son corps permet aussi de découvrir ses fantasmes et ainsi de s’épanouir et de prendre confiance en toi lors des rapports. Vive l’orgasme et vive la masturbation !!!!

« Contracter son périné !

Globalement prendre le temps de se découvrir et de tenter de nouvelles choses, sans pression, surtout seule. Partager avec les copines pour connaitre les trucs auxquels on pense pas. »

 

Persévérer, exploiter les différentes pistes (clitoridienne, vaginale …), toutes les femmes le peuvent, la vraie frigidité est très rare

qu elle en parle a ses copine, à sa gynéco ou qu’elle m’appelle

 

Pas de souci chacun sa sexualité. L’orgasme ne doit pas être le but ultime. Et plus on le cherche moins on y arrive

de choisir le bon mec,lol. non sérieusement de discuter avec son partenaire de ce qu’elle désire.

D’essayer de se masturber seule pour mieux connaître son corps

 

Apprendre à connaître son corps et justement se mettre a se masturber

Ecoute ton corps et essaye de regarder des tutos (type Charlie – qui apprend à être une fontaine – ça n’a pas grand chose à voir, mais il y a des tutos sur tout à notre époque, autant en profiter!)

 

Plus on y pense, moins il arrive. Et surtout, pour ma part j’ai remarqué que ça dépendant de la période de mon cycle menstruel, la libido fluctue avec les hormones.

 

Je n’en ai jamais eu… Et 5 après avoir commencer mon activité sexuelle , j’ai rencontré l’homme de ma vie , qui m’a fait essayer des tas de choses, et ce qui a marché et qui marche a chaque fois : pénétration et vibro pour stimulation externe. Orgasme assuré et pourtant c’était pas gagner vu que je n’en avais jamais eu…

Qu’on peut très bien vivre sans, et que c’est avant tout une question de pression (sociale, sur soi…) ça viendra quand il n’y aura plus cette pression !

 

Faire ce qu’elle a envie, apprendre à mieux connaître son corps, à dédiaboliser le sexe, et oser se toucher (si elle en a envie !! très important) pour comprendre qu’elle « a le droit », qu’elle peut se lâcher, et qu’il ne faut pas en rougir

 

Mais il y a des gens contre la masturbation seule

 

“Ne pas se masturber. Je ne l’ai jamais fait et j’ai des orgasmes pendant mes rapports avec mon mari.

La vrai question est de savoir comment l’autre est avec moi (est ce qu’il est attentif à ce que j’aime, est ce qu’il me dit que mon corps est beau etc) et surtout d’aimer son propre corps en tant que femme. Plus on le respect plus, on arrive à se donner dans la relation et éprouver du plaisir. Plus la relation est tournée vers l’amour, plus elle est épanouissante physiquement. Je parle en connaissance de cause. Pour certaine femme, cela reste, malgré tout, difficile d’éprouver du plaisir. Je conseille de voir un psychologue ou un sexologue pour aider. Mais en aucun cas la masturbation résoudra le problème! J’entends trop de personnes qui souffrent de leur « addiction ».”

 

 

La Masturbation chez la femme

J’aime me masturber, j’adore me masturber, encore et encore.

https://www.xystories.com/masturbation-femme/premiere-masturbation-nos-lecteurs-lectrices-racontent/

Comment bien se doigter ? Conseils entre femmes

Récit masturbation