Première fellation : toutes nos histoires et témoignages

Age de votre première fellation

Graphique XYstories Age première fellation

Fellation, les premières fois, pour lui, pour elle.

L’article sur le cunni c’est par ici

L’article sur la fellation ici !!

Première fellation – témoignages de femmes

« Celle qui rend vraiment heureux le mec genre le soulagement intense de la fellation qui arrive ENFIN. Par exemple quand j’ai fait à mon premier copain sa toute première fellation après des années à se masturber en se l’imaginant. »

« Ma première, avec un partenaire avec qui j’ai fais plein de choses pour la première fois. Il a cru que j’avais fait ça plein de fois alors que c’était la première fois. Ça m’a fait très plaisir 😀 »

« La première que j’ai faite, j’ai été surprise par l’éjaculation et ai tout recraché sur mon partenaire ! »

« Ma premier fellation, je ne savais pas encore comment savoir qu’un homme allait éjaculer. Il ne m’as pas prévenue et j’ai tout pris dans la bouche. Dégoûter pour une première j’ai fais style que j’avalais puis je l’ai embrassée et j’ai tout recracher dans sa bouche. »

« Ma première fellation était avec un appareil dentaire. L’horreur »

« Les premières fois que j’ai essayé, j’avais très vite mal à la mâchoire. J’ai souvent du trouver un prétexte pour arrêter. »

« La première fois… stress et gorge sèche. »

« Quand le mec à qui tu le fais (alors que c’est ta première fois) n’arrive pas à se retenir et éjacule dans ta bouche… »

« La première.. je devais aller vite et n’arrivait pas à garder le rythme »

« La première. Forcément mal à l’aise. L’horrible tuto… »

« La première fois, il a éjaculé sans prévenir au bout de 2 secondes. »

« Je pense que c’était la première. Pas du tout expérimentée et avec un homme peu mature (normal 17ans), je savais pas faire ét il m’a pas forcément guidé donc c’était un peu nul ét je l’ai pas vrmt fait de mon pleins grès bien qu’il ne met pas mis le couteau sous la gorge. C’était pas agréable, j’avais aucun plaisir à le faire. »

« C’était mes premières fellations avec un partenaire qui n’était pas très hygiénique. À chaque fois il y avait une mauvaise odeur et un goût très désagréable j’ai été dégoûté pendant longtemps et j’ai mis plusieurs années pour apprécier ca. »

« La première fois il a éjaculé dans mes yeux, avant même que j’ai le temps… lol »

Première pipe pour le mec : histoires de femme

« Ma pire fellation, c’était avec un gars qui n’en avait jamais reçu et ne connaissais les fellations que part le porno. Pendant les préliminaire, excitée, je fais mine de descendre et immédiatement, il a tenté de prendre ma tête entre ses mains et d’imposer son engin et son rythme. J’ai retiré ma tête une première fois, lui faisant comprendre que ce n’était pas quelque chose que j’appréciais.

Nouvelle tentative mais cette fois il essaye de m’imposer une gorge profonde surprise. Autant vous dire qu’il n’a pas apprécié les dents quand j’ai retiré pas tête pour lui rappeler que j’avais peut-être son organe le plus sensible entre les dents et qu’il devait peut-être y réfléchir à deux fois avant d’imposer des figure pornographique à n’importe quelle fille sans son consentement. »

« La première fellation que j’ai fait à mon amoureux, il a tellement aimé qu’il a crié et tout son corps s’est mis à sursauter, ça a duré assez longtemps. C’était très impressionnant. Je suis très heureuse qu’il se lâche ainsi et prenne autant de plaisir. »

« Première fellation au mec avec qui je suis aujourd’hui, c’était en soirée, il revenait visiblement des toilettes. Je le met dans la bouche, et là… petit bout de PQ qui était resté sur son gland! On était tous les deux très ivres, j’ai fait mine qu’il n’y avait rien mais ça m’a vraiment dégoûtée ! Plusieurs mois plus tard on en a reparlé, et on en a rigolé mais sur le moment berk ! »

« Quand j’ai fait découvrir cette pratique pour la première fois à un mec »

« La première que je lui ai faite : tellement intense et bon pour lui qu’il en avait des fourmis dans tout le corps, à bout de force et tremblant 😏 »

« C’était au début de notre relation, l’une des premières fois que je lui faisais une fellation et j’avais un peu peur de mettre le paquet, parce qu’il est un peu prude et je ne voulais pas qu’il pense que j’étais… disons trop aventureuse. Mais c’était un moment où on découvrait encore la zone érogène de l’un de l’autre et j’ai adoré promener ma langue un peu partout et voir les réactions que ça entraînait chez lui, me laisser guider par ses gémissements pour faire monter son plaisir graduellement. Je garde l’image de son sourire après avoir joui. »

« La première avec mon copain actuel : il n’avait jamais conclu de cette manière, ses ex n’étant pas du tout à l’aise avec les fellations. »

« Première fellation avec mon ex, pilosité pas entretenue du tout + odeur (sans compter la petite taille) … »

« La première fois que j’ai voulu faire une fellation à mon copain actuel ça l’a fait débander, ce qui m’a fait penser que j’étais nulle et m’a beaucoup complexée. Encore aujourd’hui je ne suis pas sûre que ce soit une pratique qu’il apprécie réellement. »

« La première fois, il était précoce, et il a pas tenue… le sperme dans les yeux ça fait mal…. »

Au fond des choses

Au fond des choses Petites Luxures

Première fellation, première fois, éjaculation : confidences de femmes

« La première fois que j’ai réussi à faire jouir mon copain. Avant lui je n’avais jamais réussi à finir un mec juste avec une fellation. Un ami m’a donné une technique infaillible et ça a marché. J’étais contente d’avoir réussi à faire plaisir à mon partenaire. »

« Je lui ai fait une fois le matin au réveil, ca lui a fait plaisir et à moi aussi, et c’était la première fois qu’il éjaculait dans ma bouche, ca ne m’a pas déplu »

« La première fois qu’un mec a éjaculé dans ma bouche je ne m’y attendais pas : j’ai été surprise mais je ne l’ai finalement pas mal pris du tout (et ma réaction aussi m’a surprise). Je me suis plutôt sentie fière d’avoir réussi à lui donner le plaisir maximal, et il a ensuite été plus doux que d’habitude, comme par reconnaissance. »

« À une soirée chez des amis. Pas mal ivre, mon homme aussi, on s’enferme dans la salle de bain. Je le suce de manière très enthousiaste, moment sympa et là pour la première fois, je me prend une ejaculation faciale. Étant saoule ça m’a fait rire en temps normal ça m’aurait plutôt énervé. »

« J’étais en vacances dans un lieu paradisiaque, avec un « amour de vacances » vraiment magnifique. Cela s’est produit sur la plage, sous une bonne chaleur au crépuscule avec le bruit de la mer et les cocotiers, cliché mais quel bonheur de se sentir seuls au monde à ce moment là, très excitant, et d’autant plus gratifiant lorsqu’il ma finalement avoué que c’était la première fois qu’une partenaire l’avait fait éjaculer. Malgré son expérience. »

« La première fois qu’un homme a ejaculé dans ma bouche j’ai failli lui vomir dessus »

« Je me souviendrais toujours du goût du sperme de l’homme avec qui j’ai fait ma première fellation, très âcre !! Ça m’avait surprise et dégoutée… »

« Avec mon copain qui avait auparavant du mal à éjaculer avec les autres filles pendant un rapport, et dès notre première semaine ensemble j’ai réussi à le faire éjaculer grâce à une fellation : fierté !! »

Les premières pipes pour les mecs : récits de mecs

« Il y en a eu plusieurs et il y en a 2 qui m’ont marqué le plus : la première fois où ma partenaire à voulu avalé avec détermination et la deuxième ou j’ai jouis dans sa bouche pendant qu’elle me massait généreusement la prostate… Un délice.. »

« Je pense que c’était l’une de mes premières fellation, en week-end chez mon ex, alors que nous faisions l’amour pour une énième fois, elle descendit vers mon bassin pour me faire une fellation. Nous avions déjà commencé à faire l’amour depuis un moment, et la fellation semblait interminablement bonne. Au moment de jouir, elle l’a remit dans sa bouche pour que je finisse dedans. C’était tellement bon qu’après mes jambes tremblaient et que j’etais parcouru de fourmis dans tout le corps »

« Première fellation sous un catamaran à la plage, je ne savais pas que mon pénis pouvait autant prendre son pied indépendamment de ma volonté ! »

« Y en a deux. La première c’est la première qu’on m’a faite, c’était géniale. Et la deuxième c’était y a pas longtemps, le mec y allait doucement, puis j’ai commencé à tenir sa tête et j’ai commencé à aller plus vite. Y avait les bruits de déglutitions, limite comme une gorge profonde, j’ai adoré »

« Ma première fois dans la douche avec une fille qui avait des yeux très expressifs qui me faisaient comprendre qu’elle avait envie de moi, elle savait s’y prendre alors qu’on était tous les deux très jeunes et à ma grande surprise a avalé »

« C’était un rapport très excitant, avec ma meilleure amie. Elle en avait très envie, son envie m’a beaucoup excitée et elle était plutôt douée. Elle y a pris beaucoup de plaisir et ça c’est vu et ressenti. Une fille qui aime s’en sort en général mieux. Elle a beaucoup joué avec sa bouche, ses mains et mon sexe. Elle a fini par me caresser l’anus et pour moi c’était une première.
Personne particulière, moment particulier, situation particulière, compétences particulières tout était réuni… »

« C’était la première qu’on me taillait une pipe, on était en voiture (à l’arrêt) et madame à commencée à prendre les choses en main. Quand je lui ai signaler que je n’allais pas tenir plus longtemps, elle a accéléré les vas et vient, j’ai eu le plaisir d’éjaculer dans sa bouche. C’était juste magique pour une première.

« La première fois que j’ai fait une fellation, c’était ma première fois avec un homme et la première fois que je me retrouvais avec un penis dans la bouche, je ne savais pas trop quoi faire, c’était assez stressant. Mais j’ai essayé de me guider en fonction des réactions de mon partenaire. »

« La première était géniale. Mais j’ai pas su me contenir … grand moment de gêne »

« Petite anecdote : lorsque l’on ma fait ma première fellation, j’ai jouis dans la bouche de ma partenaire sans m’en rendre compte et elle a continué sans rien dire, je ne l’ai sue que plus tard. »

Toutes sortes de premières fois : récits d’hommes

« La première avec un doigt derrière et jusqu’au bout. »

« La première fois que j’ai éjaculé dans la bouche de quelqu’un sans que cela puisse être retenu. »

« Les premières fellations de ma compagne qui n’avais jamais eu personne avant moi. Beaucoup de dents, surtout au niveau du frein. Mais je ne disais rien, pour ne pas la vexer et qu’on évolue ensemble. »

« Ça faisait un mois que j’étais avec une fille, on avait rien fait du tout. Elle m’excitait, son corps, son visage, son regard, ses lèvres. Un soir on est passe aux préliminaires, je lui ai d’abord fait un super cunni qu’elle a adoré (alors qu’elle était lesbienne à la base). Puis j’étais satisfait de l’avoir satisfait.
Ensuite elle s’est occupé de moi, wahou ! De la sensualité, du talent, de la salive, un regard de braise. C’est la première qu’une fellation ne durait que 5 minutes. »

« Je connaissais ma copine depuis peu de temps. Nous nous faisions tranquillement un peu chier dans le lit. Et sans crier gare, Madame se lance dans une belle fellation, l’une des premières de notre relation. Un moment magique ! »

« La première fois que ma meuf m a fait une gorge profonde »

« Elle me suçait pour la première fois jusqu’à l’éjaculation, j’en pouvais plus c’était Incroyable !! »

« C’était la première nuit avec une ex à moi. Nous étions sur un festival et nous avions passé la soirée à nous embrasser. Nous rentrons à la voiture (on dormais dedans sur place) et évidemment la température commence à monter. Et elle commence à me faire une fellation. Elle avait l’air d’adorer ça et, cerise sur le gâteau, elle avait un piercing à la langue (et elle savait s’en servir !) Mon plaisir augmentait et augmentait jusqu’à ce que je sente que j’allais jouir. Elle avait l’air tellement concentrée sur ce qu’elle faisait et je ne voulais pas l’interrompre… Je me suis alors demandé s’il fallait que je la prévienne de ma jouissance prochaine. Juste avant mon orgasme je me crispe et commence, à respirer de plus en plus fort et là elle s’active encore plus sur mon sexe. J’ai eu un orgasme tellement fort que j’en ai eu les larmes aux yeux. Quant à elle, elle me regardait en souriant tout en continuant de me sucer et de me regarder avec des yeux rieurs. Je pense qu’elle devait apprécier de contrôler mon plaisir et de m’avoir fait plaisir à ce point là. Un de mes meilleurs souvenir de fellation. »

« L’année dernière, j’ai fait l’éducation sexuelle d’une fille tout juste majeure a sa demande… il n’a fallu que 2 séances pour qu’elle devienne une experte en fellation, n’empêche que la première fois quand elle a mis les dents je suis pas prêt de l’oublier »

« Ma première gorge profonde était ouf »

Pire première fellation et peur des dents : témoignages de mecs

« Ma première fois je sentais rien j’avais même pas l’impression d’être dans sa bouche »

« La première : avec les dents… douloureux »

« Une de mes ex c’était sa première fois … J’ai débandé tellement c’était nul. »

« Dans les première reçue la grande peur des dents x) »

« Une des premières, avec un préservatif, je n’ai rien senti. Je m’en serai passé plutôt que la fille essaye de me faire plaisir mais en total échec »

« C’était l’une des premières fellations que l’on me fait. C’est désagréable de sentir ces dents sur mon pénis. »

« La première justement. C’était notre première fois à tous les deux, et elle avait mis les dents… »

« La première, la fille n’arrêtait pas d’y mettre les dents et allait trop vite, ce qui fais je n’ai même pas éjaculé au final »

« Toutes les fellations de ma première copine.. Mettre les dents, ça fait mal »

« Première pipe par mon mec de l’époque. Une horreur j’ai eu mal pendant 3 jour. Depuis je déteste. »

Le sperme, quel est son goût et peut-il changer ?

Pour la plupart des personnes, le goût du sperme s’avère être inoffensif. Certains le trouvent amer et légèrement salé, d’autres sucré et d’autres encore métallique. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière d’envisager le sperme. Votre partenaire peut aimer avaler, simplement goûter ou au contraire ne pas être à l’aise et ne pas vouloir en avoir dans la bouche. D’autres partenaires seront eux opposés à faire goûter leur sperme à leur partenaire.

Le plus simple pour savoir le point de vue de l’autre est d’avoir une discussion ouverte. Lors des ébats amoureux, un encouragement physique en douceur peut aider deux partenaires à oublier un tant soit peut leurs fluides corporels pour continuer à se donner du plaisir.

Souvent, les médias font des blagues sur le sexe, les fluides corporels et le corps. C’est peut-être la raison pour laquelle de nombreuses personnes se sentent gênées et anxieuses au sujet de leur corps et de leurs fluides corporels, surtout pendant les rapports sexuels.

Le sexe oral est pourtant un acte sexuel commun que beaucoup de gens trouvent agréable. Dans une étude utilisant les données d’une enquête à grande échelle, 85,4% des hommes et 83,2% des femmes ont déclaré avoir eu des rapports sexuels oraux.

Une personne peut toujours avoir des relations sexuelles orales même sans avaler de sperme. Par exemple, l’utilisation d’un préservatif empêchera le sperme de pénétrer dans la bouche après l’éjaculation.

Les personnes qui se sentent anxieuses au sujet du goût ou de la saveur du sperme peuvent vouloir essayer d’avoir des relations sexuelles orales sans permettre à leur partenaire d’éjaculer, puis de stimuler manuellement leur partenaire jusqu’à ce que celui-ci atteigne l’orgasme. Cela peut être tout aussi agréable, mais peut aider les nouveaux partenaires sexuels ou les personnes mal à l’aise avec le sperme à se sentir plus confiants.

Sachez que le sperme a un goût et une odeur typique, mais certains facteurs externes peut influencer sur sa saveur car le sperme reflète l’état de santé d’une personne. D’autre part, le sperme a un renouvellement infini comme l’explique Fabrisia https://fabrisia.com/sperme-se-renouvelle/ : la réserve de sperme ne s’épuise jamais.