Meilleures histoires de cunni

 

Petit avant gout :

« En quelques mots : bave de bouledogue et concours de vitesse »

« Le gars pensait savoir s’y prendre mais c’Ă©tait plat comme l’encĂ©phalogramme d’un brocoli. »

« Le mec qui te sort La phrase ultime du « t’aimes te faire lĂ©cher? »

 

Vous nous avez racontĂ© tellement d’histoires !!! On s’est bien amusĂ© Ă  les classer 🙂 ENJOY !

 

Cunni et domination

 

La seule fille avec qui j’ai eu un rapport (ou contact je ne sais pas) sexuel Ă©tait dominatrice et ne voulait pas que je la touche ou que je lui fasse de cunni, donc elle m’a donnĂ© beaucoup de plaisir mais je n’ai pas pu lui rendre la pareille car Ă  la moindre tentative de ma part elle me fessait et bloquait. Cela attisait ma curiositĂ© et le cunni est donc une pratique que j’ai vraiment envie d’essayer maintenant sur quelqu’un d’autre !

 

Cunnilingus et Odeurs

 

Maintenant ça fait 4 ans que je suis avec mon copain, je l’aime de tout mon cƓur et j’aime (quasiment) toutes les pratiques sexuelles, mais je suis pas trĂšs fan des cunnis en gĂ©nĂ©ral.. J’ai toujours peur aprĂšs avoir entendu des histoires de meuf qui puent ou de trucs comme ça.. Je ne voudrais jamais qu’on dise ça de moi alors je me sens obligĂ©e d’ĂȘtre trĂšs propre et bien Ă©pilĂ©e. Ce qui limite un peu la chose. Du coup on pratique pas trĂšs souvent et mon copain est pas le meilleur dans le domaine.. Mais je m’en fous parce qu’on fait plein d’autres trucs sympas et je suis la reine des pipes !


La demoiselle avait une forte odeur vaginale désagréable.


Un cunni fait Ă  une femme qui sentait trĂšs fort.


Un vieux qui avait mon odeur dans sa moustache et qui le faisait mĂȘme pas bien !

 

Un cunni oui mais a quelle condition ?

 

En gĂ©nĂ©ral, je refuse les cunnis, je dois ĂȘtre dans des conditions optimales. Mais une autre anecdote… Un jour j’Ă©tais dans une piscine avec un pote et je lui ai fait un pipe dans la piscine, et j’ai bu la tasse! On a quand mĂȘme beaucoup rigolĂ© aprĂšs donc c’Ă©tait sympa (aprĂšs avoir arrĂȘtĂ© de Ă©touffer…) 😛

 

Cunni douloureux : ⚠ barbe, piercing, dents etc.  😬

 

  • La barbe

Ça faisait 2 mois qu’on Ă©tait ensemble, je l’ai laissĂ© me faire un cunni car j’Ă©tais en confiance. Sa barbe de 2 jours me piquait et me faisait mal et il s’attardait sur une zone oĂč je ne sentais absolument rien. J’Ă©tais en colĂšre qu’il perde son temps et incapable de lui dire Ă  quel point je le trouvais nul.


Beaucoup trop de pression à en devenir douloureux, surtout avec une barbe 😅


Il avait trop de barbe.


Un ex m’a fait mal avec sa barbe piquait comme jamais.


Le mec qui croit te faire du bien en frottant sa barbe.


Certains mecs ne réalisent pas que la peau est plutÎt sensible et utilisent bien trop leur barbe = effet inverse garanti.


Il a essayé de me frotter le clito avec sa barbe de 2 jours : quelle idée stupide, ça fait mal.


Quand les poils de la moustache et de la barbe de mon copain me piquaient – du coup irritation du clito, pas trĂšs agrĂ©able.

 

  • Les dents

Une nana qui a absolument voulu m’en faire un, mais qui n’en avait jamais fait, donc qui n’allait pas vite, qui changeait tout le temps de rythme juste au moment oĂč il ne fallait pas, et qui a essayĂ© d’y mettre les dents …


Un jeune homme y a mis les dents et en plus de ça il avait des ongles…vive le steak hachĂ© de vulve.


Un Français. Avec les dents. Quelle horreur 😡


Les dents, hyper baveux, secouait sa tĂȘte dans tous les sens


Le mec y mettait les dents. Et ça fait mal hein, les dents. Quelle idée.


J’ai eu le droit avec les dents, c’est agrĂ©able aussi mais sauf quand votre partenaire vous malheureusement coupĂ© au clitoris,  je vous avoue que cela fait mal


Le pire… un mec qui utilise ses dents plus que sa langue….😠

 

  • Piercing

Un piercing sur la langue trop insistante dans le capuchon ça fait mal, ouch !


Piercing de langue qui se coince dans le capuchon du clito !


Un de mes premiers cunnis, le gars avait un piercing Ă  la langue. Et bien je n’ai pas du tout supportĂ©, ça m’irritait le clito comme pas possible ! Il a dĂ» l’enlever pour que je me dĂ©tende un peu.


Un cunni donnĂ© par un partenaire qui avait un piercing sur la langue, le piercing peut rendre les cunnis encore mieux, mais aussi encore pire s’il ne s’y prend pas bien, et ce soir-lĂ  il ne s’y Ă©tait pas bien pris, avoir du mĂ©tal qui appuie sur des endroits oĂč il ne faut pas ça m’a fait redescendre

 

  • Morsures

On m’a mordu le clito pensant que ce serait excitant… j’ai eu trĂšs mal.


Un jour un mec m’a mordu le clito c’Ă©tait juste horrible !


Le mec qui te mordille trop fort.


En rĂ©sumĂ© cet abruti m’a mordu.


Il n’arrĂȘtait pas de me mordiller le clitoris et les lĂšvres, l’horreur ça faisait trop mal ! Autant vous dire qu’on n’est plus ensemble.


Quand un mec mordillait beaucoup trop fort et beaucoup trop souvent. Be gente Guys.


Un jeune homme m’a mordu le clitoris. Il ne voyait pas que j’aimais pas ça il continuait. J’ai Ă©tĂ© obligĂ©e de le pousser pour qu’il comprenne clairement que ça fait mal. Un autre jeune homme ne savait pas oĂč Ă©tait le clitoris donc il appuyait fort avec ses doigts au-dessus du clitoris. Difficile de garder son sĂ©rieux dans ces moments-lĂ .


Quand mon partenaire de l’Ă©poque Ă  cru bon de « mordiller » mon clitoris et qu’il a fini avec un coup de genoux dans le nez (pur rĂ©flexe)


Quand monsieur pense que me mordiller à cet endroit est une bonne idée !

 

 

  • N’appuie pas trop fort

Le mec qui s’acharne en appuyant fort pour te faire jouir Ă  tout prix alors que tu sens qu’il n’en peut plus et qu’il n’apprĂ©cie pas ce qu’il fait. Vu plusieurs fois…


Un de mes ex, persuadĂ© d’ĂȘtre un pro des cunnis, qui a appuyĂ© tellement fort que j’ai cru que mon clito allait s’arracher. Inutile de dire que je n’ai plus voulu le laisser essayer.


Lorsque c’est trop fort, que la langue appuie trop fort sur le clito, que la personne rajoute des doigts Ă  tout va et pas trĂšs lubrifiĂ©.


Les coups d’un soir, qui appuient comme des broutasses, et mettent aucune passion et douceur.


Qd il appuie comme un bƓuf ! C sensible !

 

  • Trop brusque

On aurait dit que cette personne n’avait pas mangĂ© depuis des semaines… Cela m’a coupĂ© l’envie et j’ai fini par cacher les prĂ©servatifs histoire d’en finir lĂ . Énorme interrogation de ma part sur le moment mais 5 ans aprĂšs j’en rigole, et le pauvre ne m’a jamais revu !


Mon partenaire m’a Ă©cartĂ© les lĂšvres avec ses 2 mains trop violemment (ce qui m’a fait mal) et il m’a lĂ©chĂ© dans tous les sens mais je voyais que lui-mĂȘme ne savait pas trop quoi faire. Je lui ai demandĂ© d’arrĂȘter car c’Ă©tait embarrassant.


La fois oĂč il a voulu essayer d’aspirer mon clito…. Ça m’a fait super mal et ça m’a coupĂ© d’un coup, pas possible de redĂ©marrer ensuite.


Un cunni trĂšs brutal, maladroit et rapide.


Un doigtage qui fait mal ne présage rien de bon pour la suite.


Un sexfriend que j’aimais beaucoup, malheureusement trĂšs mauvais en prĂ©liminaires, il me faisait plus mal qu’autre chose, la suite n’Ă©tait donc jamais extraordinaire car douloureuse.


Partenaire brusque, croyant ĂȘtre super dans sa pratique, et ne pensant qu’Ă  son plaisir. Aucun intĂ©rĂȘt.

 

 

  • Attention au clitoris

Un mec qui secouait sa tĂȘte sur mon clitoris… douloureux.


Partenaire d’un soir qui a bĂąclĂ© le moment et a confondu mon clito avec un chewing-gum.

 

  • Blessures

Quand un de mes partenaires m’a blessĂ©e au niveau des petites lĂšvres.


Un partenaire qui entrait ses doigts comme s’il faisait des trous dans une feuille et en appuyant sur le cunni comme si c’Ă©tait un bouton d’ascenseur !


Le gars me griffe avec ses ongles et sa barbe mal rasĂ© me faisait horriblement mal – il mettait trop de salive que je sentais dĂ©gouliner entre mes fesses ce qui m’a dĂ©goĂ»tĂ©

 

Bourré.e.s

 

Le premier cunni que j’ai fait, bien trop ivre pour avoir de rĂ©els souvenirs…


Cunni bourré = cunni raté.


Mon ex : Ă©tait trop bourrĂ© et Ă  commencer Ă  me raconter n’importe quoi en me parlant d’un autre sujet qui n’avait rien Ă  voir. Je lui ai demandĂ© d’arrĂȘter.


Okay euh .. 😅 on avait tous les deux bu, c’Ă©tait un pote sur qui j’Ă©tais depuis un petit bout de temps. On s’Ă©tait embrassĂ©s pour la premiĂšre fois deux heure avant. On Ă©tait dans sa chambre qui communique avec celle de son frĂšre…. (porte fermĂ©e quand mĂȘme )

 

Traumatisme

 

Aussi avec mon ex et cela m’a beaucoup traumatisĂ©. Nous avions rompu quelques mois avant de nous remettre ensemble et quand nous nous sommes remis ensemble, la relation s’est dĂ©gradĂ©e. Ce soir la pendant le cunni il m’a dit « j’ai l’impression de sentir tous les hommes avec qui tu as baisé ». Je n’avais couchĂ© qu’avec un seul autre homme entre temps … Cela m’a dĂ©truite j’ai refusĂ© des cunnis pendant un an suite Ă  cela, y compris avec des femmes.


Il a dĂ©viĂ© sur l’anus et mon premier rĂ©flexe a Ă©tĂ© de le gifler … fin du rapport mddddr

 

Épilation

 

Les pires cunnis c’est quand je ne sais pas ce que pense mon partenaire, s’il aime en faire ou pas. Comme certaines personnes prĂ©fĂšrent telle ou telle Ă©pilation, sont plus ou moins sensibles aux odeurs, on ne peut jamais savoir si la personne va apprĂ©cier ou pas : certaines me reprochent d’ĂȘtre trop Ă©pilĂ©e, d’autres pas assez par exemple, donc c’est compliquĂ© d’ĂȘtre Ă  l’aise quand on ne sait pas comment fonctionne la personne qui fait un cunni et si cette personne y prend du plaisir. les pires cunnis c’est aussi quand la personne ne sait pas trop faire et du coup n’ose pas vraiment appuyer ou change tout le temps de mouvement pour faire des tests.


Avec un copain beau comme un dieu et je n’Ă©tais pas du tout Ă©pilĂ©e…


C’Ă©tait ma 1Ăšre fois et je n’Ă©tais pas Ă©pilĂ© entiĂšrement. J’Ă©tais gĂȘnĂ©e par ça, parce que mon ex n’avait que eu des partenaires entiĂšrement Ă©pilĂ©es. J’Ă©tais aussi stressĂ©e et ne savait pas Ă  quoi m’attendre.


Pas Ă©pilĂ©e donc trĂšs gĂȘnĂ©e et un partenaire que je connaissais peu.


Pas rasé, poils durs, ça pique sur la peau surtout si fraßchement épilée.


Ma premiĂšre fois, lorsque mon copain en question s’est arrĂȘtĂ© au bout de deux minutes pour me dire « y a trop de poils ».


Quand je suis pas Ă©pilĂ©e comme j’aimerais l’ĂȘtre du coup je suis moins Ă  l’aise.

 

Ennui profond

 

Ça fait 5 ans, c’Ă©tait tellement nul que j’ai jouĂ© Ă  Candy Crush pour ne pas m’ennuyer.


Tellement nul que je me suis endormie !


Pas de variation, attaque « frontale » forte et robotisée.


Je ne me souviens pas de qui m’a fait mon premier cunni mais je me souviens ĂȘtre restĂ©e la pendant 5 minutes les jambes Ă©cartĂ©es comme chez le gynĂ©co en me demandant quand est-ce que ça allait devenir intĂ©ressant
 ça ne l’ai jamais devenu.


Trop lent.


Tous sont les pires lorsque je ne ressens rien du tout…


Avec un gars. J’avais l’impression de me faire faire un cunni par une limace 🐌… aucune sensation et beaucoup trop lent et beaucoup beaucoup trop de bave….


Aucunes sensations rien Ă©tant il ne savait pas faire un dĂ©butant…


Il tournait en rond, j’ai rĂ©ussi a comptĂ© les lattes du plafonds.


Je me suis endormie.


Le premier que j’ai reçu. Mon partenaire pensait ĂȘtre au top, moi j’attendais que le temps passe.


M’emmerder et choper une irritation Ă  cause de la barbe du partenaire.

 

GĂȘnance

 

Quand le garçon s’est mis Ă  faire « non non non » en me regardant dans les yeux. Super gĂȘnant.


Cap ou pas cap de pĂ©ter pendant un cunni ? Merde elle est cap…


Quand l’autre Ă©ternue alors qu’elle a la tĂȘte entre t’es jambes… impossible de continuer aprĂšs ça! (fou rire oblige)


C’Ă©tait mon tout premier cunni. Je ne connaissais absolument pas mon corps, j’Ă©tais trĂšs jeune. Mon partenaire voulait « essayer ». Je ne sais plus combien de temps cela a durĂ© mais bien trop longtemps, avec en accompagnement « My lady melody- Tom Frager » qui tournait en boucle. Je ne savais pas comment ressentir la chose et c’Ă©tait trĂšs gĂȘnant et trĂšs long.


La premiĂšre fois, sans aucune hĂ©sitation, c’Ă©tait mon premier vrai copain, j’avais 15 ans, ni lui ni moi savions ce qu’on Ă©tait en train de faire, je ne me sentais pas propre parce que j’avais pas pris de douche encore ce matin-lĂ , j’Ă©tais extrĂȘmement gĂȘnĂ©e mais j’ai pas osĂ© lui dire. Je me souviens du contact froid, humide, Ă©tranger de sa langue, qui m’a mise super mal Ă  l’aise. Ça n’a pas durĂ© trĂšs longtemps dans mon souvenir, j’ai absolument pas joui, je crois pas avoir Ă©prouvĂ© de plaisir du tout en fait. Je me souviens de sa tĂȘte gĂȘnĂ©e et presque dĂ©goĂ»tĂ©e. C’Ă©tait un moment assez terrible pour lui comme pour moi je pense !


Le mec lĂ©chait de haut en bas comme une glace sans grande conviction, il me faisait des bisous bruyants et non sensuels, la position me gĂȘnait je n’osais pas regarder sa tĂȘte ni bouger, je ne savais que faire de mes mains et je ne prenais aucun plaisir, j’ai simulĂ© un peu au dĂ©but pensant qu’il arrĂȘterait et irais Ă  l’Ă©tape supĂ©rieure. Cela a marchĂ© mais il lui a fallu un moment …


Un jour j’ai dit Ă  mon mec, qui n’avait jamais fait de cunni avant d’ĂȘtre avec moi, qu’il fallait qu’il « s’entraĂźne », aprĂšs qu’il m’ait demandĂ© s’il les faisait bien… il l’a trĂšs mal pris


Un garçon effectuait son premier cunni sauf qu’il ne savait pas si prendre du coup c’Ă©tait trĂšs gĂȘnant, c’Ă©tait dĂ©sagrĂ©able, et il a mĂȘme rĂ©ussir Ă  me faire un peu mal et Ă  m’en dĂ©goĂ»ter pendant un temps.


Un cunni oĂč j’avais l’impression que l’objectif Ă©tait de manger (littĂ©ralement) mon clito. J’ai eu peur pour lui.

 

Avoir confiance

 

J’ai toujours eu de la chance de ce cĂŽtĂ©-lĂ , aprĂšs j’ai dĂ©jĂ  Ă©tĂ© trĂšs mal Ă  l’aise pendant un cunni mais c’est ce qui arrive quand la personne ne nous met pas en confiance.

 

Désagréable

 

Quand la langue passe Ă  peine sur le clito et qu’elle s’attarde beaucoup trop sur le vagin c’est tellement dĂ©sagrĂ©able…


Mon premier cunni, avec mon partenaire lorsque j’avais 19 ans : trop de salive, d’insistance, maladresse, je trouvais ça trĂšs bof et pas vraiment excitant, je m’y suis accommodĂ©e Ă  force mais je prĂ©fĂšre malgrĂ© tout ĂȘtre doigtĂ©e.


Mon ex dont j’Ă©tais la premiĂšre fois qui a cru qu’aspirer mes entrailles Ă©tait synonyme de plaisir pour moi… ( dĂ©solĂ©e pour l’image )


Avec un coup d’un soir, ma partenaire n’Ă©tait ni douce ni « prĂ©cise » et j’avais l’impression d’un chien en train de se jeter sur sa pĂątĂ©… J’y ai vite coupĂ© court.


Un mec avec de la barbe qui me nettoyait le sexe : c’Ă©tait une horreur ! Aucun ressenti vis-Ă -vis de mes rĂ©actions, vraiment l’insensible total, il faisait son boulot comme s’il performait un truc appris par cƓur. Mon petit ami adapte son travail de meilleur cunnilingueur au monde selon ce que j’aime et je n’ai pas besoin de verbaliser la chose !


C’Ă©tait avec un homme qui disait ĂȘtre un dieu du cunni, d’autant qu’il avait la langue percĂ©e. En rĂ©alitĂ© il m’a lapĂ© le clitoris et le vagin comme un chien assoiffĂ©…


Au contraire de mon copain actuel, avec mon copain prĂ©cĂ©dent j’avais horreur des cunnis. Enfin plutĂŽt de SES cunnis. Pas agrĂ©able du tout. Lorsqu’il descendait sa tĂȘte le long de mon corps, je la poussais et trouvais toujours une bonne excuse pour qu’il ne touche sous aucun prĂ©texte mon clitoris avec sa langue.


Un mec avec qui je couchais depuis plusieurs semaines, il ne descendait jamais jusqu’Ă  ce que je lui fasse remarquer. Quand il a enfin franchi le cap, j’ai cru qu’il jouait avec mon clitoris comme avec le joystick de sa manette de play, c’Ă©tait rythmĂ© comme une course de voiture, il appuyait trĂšs fort, dĂ©rapĂ© sur mes lĂšvres Ă  m’en faire des rĂ©flexes dĂ©sagrĂ©ables. Un enfer !! J’ai mis fin Ă  cette aventure la fois suivante quand il a replongĂ©.

 

Weirdoss

 

Le Japon Ă©tait le pays des expĂ©riences pour moi. Une fois, j’ai fini ma soirĂ©e, complĂštement torchĂ©e, dans une chambre d’hĂŽtel avec un anglais mĂ©tisse. Il me prend d’abord sauvagement contre le mur avant de m’allonger sur le lit. Il me crashe dans la shneck, genre gros mollard avant de me repĂ©nĂ©trer. Quand il a fini, je n’ai apparemment pas assez rĂ©agi pour lui, il me fait la gueule, et ne m’adresse plus la parole jusqu’Ă  l’heure du premier mĂ©tro oĂč il me fait comprendre que je dois m’en aller.


Je m’en rappelle comme si c’Ă©tait demain, il m’a pris par les seins avec sa tĂȘte de babouin, je m’Ă©tais pourtant Ă©pilĂ© l’oursin, il fessait un bruit de marsouin, on aurait dit qu’il avait faim. ET PUTAIN J’AI PAS DE FIN……


Il a pĂ©tĂ© quand il me bouffait la chatte ça m’a dĂ©goutĂ©.

 

J’ai simulĂ© pendant un clito

 

Un Mr Ă©tait persuadĂ© que s’il me lĂ©chait entre la grande levre et la cuisse, ca allait ĂȘtre fantastique. Du coup, pour ne pas le vexer j’ai dĂ» simuler, et ne plus jamais remettre ça avec lui, pas le temps pour Ă©duquer les coups d’un soir !


Quand tu simules pendant 4 ans LOL

 

Il ne m’a pas demandĂ© ce que j’aimais : mieux vaut parler

 

Mon partenaire s’obstinait Ă  me mordiller le clitoris en me disant que ses autres partenaires aimaient ça, alors que c’Ă©tait Ă©vident que ça me faisait juste mal et que je n’avais aucune envie de savoir comment il couchait avec les autres.


Le tout premier, car je n’ai absolument pas eu le temps de lui expliquer qu’on ne m’en avait jamais fait.


ÉnormĂ©ment de lĂ©chouilles, pas Ă  l’Ă©coute de mon ressenti, de mon besoin du moment, et du coup ça foire et quand on me dit: « je te le fais mais j’aime pas… c’est dĂ©geu. »

 

Insolite

 

Pendant que ma copine me faisait cunni mon chat est montée sur son dos.


Une soirĂ©e… De la musique fort… Des installations lumineuses… Des sculptures… LA Grosse soirĂ©e !  Je croise un jeune homme qui porte un masque de renard. Et j’aime beaucoup les renards ! Il me dit que faire des cunnis c’est sa passion. Il retire son masque: j’accepte qu’il me le prouve 🙂 On s’isole comme on peut… Il tient parole et me lĂšche pendant un trĂšs longtemps. Et ce,  sans qu’une seule fois on se pose la question d’aller plus loin.. On retourne devant le dancefloor. Je retrouve mes potes et lui les siens 🙂


La seule anecdote que j’ai a raconté : qui n’est pas du tout mon pire cunni! Mais c’est lorsqu’on a fait spontanĂ©ment un 69… Je lui ai mouillĂ© sur les cheveux, et le visage ahah… alors qu’il venait de se doucher

 

J’ai rien senti !

 

Il voulait absolument m’en faire un ( je lui ai dit que je ne sentais rien, Ă  l’Ă©poque et que les prĂ©liminaires ce n’Ă©tait pas mon truc ), je l’ai laissĂ© faire et il commentait tout : mon anus, mon vagin etc. À un moment, il a voulu me le mordiller mais ce couillon m’a fait plus de mal qu’autre chose !

 

Il faut connaitre l’anatomie fĂ©minine !

 

Les mecs sont mauvais en gĂ©nĂ©ral, ils confondent les entrĂ©es, ne savent pas oĂč ils sont, et ne restent pas fixer sur le clito, ils le perdent souvent de vu … Et la durĂ©e la tĂȘte entre les jambes est souvent courte…


Le pire c’est quand il n’a pas touchĂ© mon clito… Ça sert Ă  rien du tout.


Les mecs qui oublient que j’ai un clitoris et qui stimulent que l’entrĂ©e du vagin.


Mon premier cunni : il ne savait tout simplement pas oĂč est-ce qu’il fallait lĂ©cher et comment le faire…TrĂšs dĂ©sagrĂ©able.


Le mec qui s’attarde uniquement sur le haut du clitoris et qui ne stimule pas le reste.


Quand c’est fait n’importe comment et que le mec ne comprend pas oĂč est le clito x)


Pas de bol, il avait en plus de ses lacunes en anatomie fĂ©minine, une p’tite bite ! 😉


Un mec qui ne sait pas situer le clito.


Un mec qui ne faisait que rentrer sa langue dans le vagin et ne semblait pas savoir oĂč se trouve le clitoris.


Un jour un homme m’a dit trĂšs sĂ©rieusement : je ne trouve pas ton clito ! C’est devenu un ami et ça me fait rire intĂ©rieurement Ă  chaque fois que je le vois


C’était horrible peu de salive et ne savait pas ou Ă©tais mon clito.

 

Trop court

 

Un cunni de 3,5 secondes... littéralement !


Il a durĂ© peu longtemps et ce n’Ă©tait pas sur le clitoris. Pas de caresses, pas de doigts. Donc peu de plaisir.


Ceux qui durent moins d’une minute…


Court comme un Ă©clair.


Cunni de 1mn, maladroit limite douloureux.

 

Frustée

 

Le pire c’est quand tu sens que cela vient mais qu’au final non mais juste le fait que ça monte est dĂ©jĂ  une satisfaction donc pas de grosse dĂ©ception. Surtout que derriĂšre ça part sur de la pĂ©nĂ©tration et j’adore aussi …donc tout n’est pas perdu.

 

Savoir se servir de sa langue

 

En ce moment avec le mec que je fréquente. Il ne sait pas se servir de sa langue.


L’homme n’a pas du tout passĂ© sa langue, c’Ă©tait sans salive et il m’a mĂȘme mordu ! Pas fort mais on se vous mords pas le gland nous, nom d’une pipe !


C’est pas compliquĂ©, il suffit de tomber sur un mec qui ne te mets pas Ă  l’aise, qui critique ton Ă©pilation et qui ne fait rien d’autre que de sucer fort ton clitoris. Pour moi c’est exactement le combo perdant 👎 #looser! Et sinon le fait d’ĂȘtre trĂšs mal Ă  l’aise avec sa chatte peut Ă©galement entraĂźner des cunis vraiment nulloss!


Quand la langue est dure et mĂ©canique, et ne se contente que de rester sur le clito. Pas d’anecdote en mĂ©moire.


Ce genre de cunni oĂč t’as l’impression que la personne en face a jamais vu l’entrejambe d’une femme…Maladroit, qui n’ose pas y aller rĂ©ellement. Comme un homme qui refuse de lĂ©cher une femme sous prĂ©texte qu’elle a des poils, il y en a beaucoup trop encore actuellement qui pensent de cette maniĂšre et c’est bien triste car c’est tout simplement naturel 🙂

 

 

Pet de chatte

 

Un pet pendant le cunni … et pas un pet de fouf.


Pas vraiment de pire anecdote mais le premier pet’fouffe restera toujours un moment mĂ©morable de gĂȘne ultime ! ^^

 

Il n’en avait pas envie

 

Avec mon ex, ce n’est pas vraiment le pire, mais je sentais qu’il n’aimait pas ça ( contrairement Ă  mon partenaire actuel ) et qu’il se forçait pour me faire plaisir, et je n’Ă©tais pas Ă  l’aise pour lui dire de changer ça ou ça… Pas trĂšs Ă  l’aise avec mon plaisir en face de lui.


Avec un de mes premiers gars, il balance sa langue de droite Ă  gauche sans conviction.


Le pire cunni c’est celui d’un de mes ex qui m’a dit d’emblĂ©e qu’il n’aimait pas ça alors oui effectivement c’Ă©tait nul et je lui ai demandĂ© d’arrĂȘter. C’Ă©tait nul pour lui de vouloir se forcer, et c’Ă©tait gĂȘnant et dĂ©sagrĂ©able pour moi aussi. Pour moi ça doit rester un plaisir partagĂ©.


Quand le mec n’aime pas ça, ça se ressent…


Mon ex n’aimait pas les cunnis et ça se ressentait, il m’a Ă  peine effleurĂ©e, bref frustrant (surtout aprĂšs une belle fellation). C’est un motif de rupture.


Je l’ai stoppĂ© en 30sec. Il faisait mal et n’aimait pas ça.

 

Trop innovant

 

Eh ben c’Ă©tait cette nuit (ou ce matin, je sais plus, m’enfin y’a relativement pas trop longtemps disons), premiĂšre nuit avec un garçon (dĂ©cidĂ©ment, c’est toujours pendant la premiĂšre nuit que c’est drĂŽle et/ou bon). Et en descendant entre mes jambes, le monsieur aimait TELLEMENT innover que parfois je comprenais pas si j’avais en moi une langue, un doigt, douze doigts, un marteau. J’avais l’impression d’avoir donnĂ© mon corps Ă  la science et que mon partenaire faisait des expĂ©riences. A un moment, je gĂ©missais de plaisir puis j’ai eu un fou rire. Avec la langue c’Ă©tait trĂšs trĂšs bon, puis il a voulu me faire des trucs bizarres avec les doigts et au final j’ai surtout ressenti des chatouilles ! En rĂ©sumé  c’Ă©tait parfois agrĂ©able, parfois beaucoup moins, mais j’ai Ă©normĂ©ment apprĂ©ciĂ© qu’il veuille tenter des trucs pour innover et me faire plaisir !

 

Pas d’écoute

 

Aucune Ă©coute de la part de mon partenaire, long et ennuyeux

 

Pas assez modeste

 

Avec un garçon qui Ă©tait persuadĂ© ĂȘtre le meilleur mais il me faisait mal plutĂŽt qu’autre chose.


Lorsque le mec a l’impression d’ĂȘtre bon et finalement qui n’y connaĂźt rien.


Mon ex, persuadĂ© d’ĂȘtre un professionnel en la matiĂšre. Moi c’Ă©tait la premiĂšre fois qu’on m’en faisait un. Moyennement convaincue !


Quand il me dit que c’est un pro du cunni et qu’il fait « l’aspirateur ».

 

 

Ça ne colle pas

 

Avec un mec d’un soir, trop de dents haha. Et puis mĂȘme, ça ne collait pas en fait. Pardon pour lui mais il me faisait penser Ă  un petit chiot excitĂ©.. Je pensais que c’Ă©tait parce qu’on Ă©tait UN PEU bourrĂ©s mais non, aprĂšs avoir retentĂ© une deuxiĂšme fois ça ne collait DEFINITIVEMENT pas.

 

Il trouve ça sale

 

C’Ă©tait avec mon premier partenaire. Je lui demandais pourquoi il ne voulait pas faire de cunni alors qu’on Ă©tait ensemble depuis 2 ans…il me rĂ©pond « parce que c’est sale » alors que lui il me forçait Ă  faire des fellations pendant toutes nos actes. Un jour il dĂ©cide de m’en faire un, mais il s’y prenait mal, m’a fait mal, c’Ă©tait dĂ©sagrĂ©able, et il y restait longtemps. Et j’Ă©tais obligĂ© de lui dire que j’avais apprĂ©ciĂ© car il avait un Ă©go dĂ©mesurĂ© et si je lui disais le contraire il m’aurait fait la gueule.

 

Prise en flagrant délit

 

Dans un sauna, j’Ă©tais jeune et n’avais pas spĂ©cialement envie de sexe, de plus, un homme a ouvert la porte.


Quand il a commencĂ© Ă  me faire un cunni et qu’on a entendu quelqu’un qui arrivait et qu’il faut tout stopper…

 

Trop vite

 

Il m’a pris pour un plat de spaghettis. Il y est aller avec trop de « force », donc trop de vitesse, pas de sensation ou alors trĂšs peu. Juste sa langue, pas un doigt, pas un souffle.


De mĂȘme, les mecs qui veulent tout faire pour faire jouir la nana en 2min top chrono. SĂ©rieusement ? C’est un concours de vitesse ? On ne mĂ©rite pas qu’on s’occupe de nous plus longtemps que ça ? C’est tellement pitoyable je trouve.


Il allait trop vite frottait dans tous les sens.


Le mec qui lĂšche en mode chien trĂšs fort, trĂšs vite, sans me laisser le temps de sentir ce qu’il se passe. Et SURTOUT sans se poser la question de si ça me plaĂźt ou pas (mĂȘme quand je ne montre aucun signe d’enthousiasme).

 

Manque de savoir-faire

 

HonnĂȘtement, je suis rarement tombĂ©e sur des bons lĂ©cheurs. La plupart ne savent absolument pas s’y prendre, c’est une catastrophe, et je suis presque obligĂ©e de batailler pour avoir un cunni. Ils mordent, ne trouvent en gĂ©nĂ©ral pas le clito, mettent deux coups de langue et ils pensent ça suffisant.


Finalement, les 3/4 des mecs savent pas du tout gĂ©rer les prĂ©lis, le problĂšme c’est qu’un cunni ça ne se simule pas du tout…. Quand c’est mal fait c’est trop dĂ©sagrĂ©able

 

Pas d’expĂ©rience

 

Garçon inexpĂ©rimentĂ©…


Le partenaire n’en avait jamais pratiquĂ© et ne savait pas y faire du tout…


Le pire a Ă©tĂ© le premier, avec mon premier petit-ami : nous n’avions connu personne d’autre et aucun de nous ne savais comment s’y prendre. Il ne consommait pas de porno donc pour lui aller sur un site pour voir Ă  quoi cela ressemblait Ă©tait stupide. RĂ©sultat: des coups de langues donnĂ©s dans le vide, un malaise de voir quelqu’un si proche de mon intimitĂ©, et l’impression d’avoir une limace en train de se balader sur moi … C’est d’ailleurs ce qui m’a bloquĂ©e pour la suite, n’arrivant pas Ă  supporter le visage de quelqu’un entre mes cuisses.


Un garçon qui n’avait pas trop d’expĂ©rience m’a fait me sentir comme chez la gyneco en m’Ă©cartant carrĂ©ment les lĂšvres.

 

Pas doué.e

 

Il n’Ă©tait pas douĂ©, et voulait vraiment s’attarder



La premiĂšre fois il Ă©tait nul et c’Ă©tait gĂȘnant pour nous deux. Je n’ai pas voulu recommencer l’expĂ©rience avant un moment


Un mec qui n’avait pas compris qu’il ne fallait pas aspirer mon clitoris pour me faire jouir. Horrible.

 

Trop de bave

 

Il salivait beaucoup trop, je ne sentais plus rien ! En plus, il faisait toujours le mĂȘme mouvement circulaire, archi rĂ©pĂ©titif, aucune nuance de rythme ou de pression, et s’il dĂ©viait un peu de sa trajectoire il ne s’en rendait mĂȘme pas compte… Une catastrophe !


Mon ex voulait vraiment me donner du plaisir mais c’Ă©tait interminable donc beaucoup trop baveux, il en Ă©tait venu Ă  m aspirer les lĂšvres, du grand n’importe quoi et pas excitant.


Il a fait des trucs Ă©tranges comme aspirer fort et bruyamment mes petites lĂšvres (pas dĂ©sagrĂ©able mais pas trĂšs glamour 
) il agitait sa langue dans n’importe quel sens, bavait beaucoup (je sentais pas grand-chose alors que je suis trĂšs sensible). Et enfin j’ai dĂ» lui indiquer oĂč Ă©tait le clito pourtant pas cachĂ© 😅


Trop de salive, trop rapide, je pourrais comparer les mouvements de sa langue avec un cycle de machine Ă  laver ! il n’a pas du tout chercher Ă  savoir si j’apprĂ©ciais ou pas. Il n’Ă©tait pas du tout Ă  l’Ă©coute de mon corps, il a fait ça comme si c’Ă©tait un passage obligĂ©.

 

Pas de sa faute !

 

J’ai un grain de beautĂ© au-dessus du clito, qui est assez gros et qui dans le noir peut se confondre avec mon clito. Imaginez sa tĂȘte quand je dis au mec « c’est pas mon clito ça »…

 

Manque de délicatesse

 

Le mec n’Ă©tait pas dĂ©licat, sa langue me faisait mal, il lĂąchait au mauvais endroit et me mordait.


Le mode petit chien qui boit de l’eau.


LE moment de solitude par excellence…. Le gars commence par me secouer les parties gĂ©nitales Ă  savoir les lĂšvres dans tous les sens en s’excitant comme un malade puis me lĂšche comme un bouledogue et tente-je ne sais pourquoi de m’aspirer … bref fabuleux moment !


Tellement peu de dĂ©licatesse, il tournait sa langue vite en mode machine a lavĂ© et appuyait fort sur le clitoris c’Ă©tait presque douloureux tellement c’Ă©tait dĂ©sagrĂ©able


Trop « fonce dedans ».


L’impression qu’on mange un bol de spaghettis entre mes cuisses. Le bruit allait avec. En plus il effleurait Ă  peine, je ne ressentais rien. Depuis lui, on ne m’a jamais refait de cunni, j’Ă©tais tellement gĂȘnĂ©e et dĂ©goutĂ©e. Ça fait maintenant 6 ans.

 

Il ne faut pas trop réfléchir

 

Le mec qui rĂ©flĂ©chit trop Ă  ce qu’il fait et Ă  ce que ça me fait, ça devient cĂ©rĂ©bral donc chiant.

 

Il s’est cru dans un porno

 

Le mec qui s’est cru dans un film porno et qui crache dans ton vagin.


PremiĂšre fois de mon copain de l’Ă©poque qui s’Ă©tait forgĂ© une sexualitĂ© thĂ©orique grĂące aux films X. Nous avions 16 ou 17 ans. J’avais une sexualitĂ© plus qu’active Ă  cette Ă©poque. Il soulĂšve dĂ©licatement ma jupe, descend mes sous-vĂȘtements. Et lĂ  il donne tout pour faire son premier cunni. Outre les bruits de succion exagĂ©rĂ©s, et les caresses trop appuyĂ©es au dĂ©but et rĂ©pĂ©titives; soudain il dĂ©cide de tenter quelque chose d’inĂ©dit : me mordre le clito ! Sous le coup de la douleur j’ai replier les genoux vers moi et les serrer lui donner un coup dans les tempes le sonnant que le coup. Bref il m’a quittĂ© le lendemain et moi j’ai pu me « consoler / me soigner / cicatriser  » dans les bras d’un autre faisait les cunnis Ă  la perfection ! 

 

Accident

 

Lors d’un cunni mon conjoint m’insĂšre son doigt de plus en plus vite… Et bim hĂ©morragie car il m’a ouvert complĂ©tement la vulve avec un ongle.

 

Beurk

 

On Ă©tait bourrĂ©, on dansait comme des fous dehors, dans un parc, il devait ĂȘtre minuit, quand je sens le moment arrivĂ© je m’empresse d’aller pisser avant et d’aller chier, de plus je jette une serviette hygiĂ©nique (fin de mes rĂšgles). Quand je suis revenu il me fit un cuni, j’Ă©tais toute gĂȘnĂ©e…Mais il fit comme si de rien Ă©tait.


Un mec m’a crachĂ© sur le vagin avant de se lancer. ça m’a dĂ©connectĂ©e direct !

 

Mon mec ne sait pas faire

 

Mon mec ne sait absolument pas faire de cunni donc je lui fais des fellations. Mais il esquive toujours les cunnis. (Mais il sait se servir de ses doigts, ça compense)

 

On n’aime pas toutes la mĂȘme chose

 

Mon pire cunni, ou tout du moins le plus gĂȘnant Ă©tait avec un plan cul qui s’est attardĂ© environ 20 minutes sur mon clitoris pour me faire avoir du plaisir et je n’ai absolument rien ressenti. Pourtant je suis certaine que les autres filles auraient adorĂ©. Mais nous sommes toutes diffĂ©rentes et moi ça ne m’a pas plu, je me suis donc sentie trĂšs mal Ă  l’aise pour lui.

 

Trop long

 

Mon premier cunni Ă©tait grave gĂȘnant parce que le mec s’arrĂȘtait plus, ça me faisait plus rien et j’osais pas lui dire que c’Ă©tait pas la peine gros.

 

Trop de stress

 

Mon tout premier quand j’avais 17 ans, j’Ă©tais tellement stressĂ©e que je lui ai demander d’arrĂȘter au bout de 30 secondes haha


Un cunni de 45 minutes, l’enfer absolu !

 

Il ne se donne pas assez

 

Un mec qui effleurait Ă  peine mon sexe, mĂȘme s’il disait qu’il aimait faire des cunnis ça ne se voyait pas et c’Ă©tait nul !


Quand il y va tout doucement et timidement.

 

Pas à l’aise

 

Quand j’ai fait ma premiĂšre fois, j’Ă©tais complexĂ©e par mon sexe. Mes lĂšvres intĂ©rieures sont plus grandes que mes lĂšvres extĂ©rieures. Du coup je refusais qu’il me touche alors le cunni n’en parlons pas ! Du coup c’Ă©tait affreux, j’ai eu tellement mal!! Alors les mecs, ne faites jamais l’impasse sur les prĂ©liminaires pour une vierge et surtout, rassurez la, soyez doux ! Toutes les vulves sont belles 😉

 

Catastrophe

 

RĂ©cemment j’ai fait l’amour avec un mec qui voulait absolument m’en faire un, je savais que je n’allais pas vraiment kiffer, nous ne connaissions pas encore sur le plan sexuel et je sentais le faux pas arriver, mais je l’ai laissĂ© faire, histoire de ne pas ĂȘtre vexante. Mon dieu mais quelle erreur, le mec m’a littĂ©ralement aspirĂ© les petites lĂšvres en s’imaginant que ça allait me faire un quelconque effet, j’en sais rien, Ă  croire qu’il voulait me les ARRACHER, c’Ă©tait dĂ©sagrĂ©able, le bruit Ă©tait horriblement gĂȘnant et il a terminĂ© par me caler tranquillement un petit (gros) doigt dans le cul sans prĂ©ambule, s’imaginant la aussi que ça ouvrirait les portes du Niagara.


Une amie avait un copain qui faisait d’horribles cunni, elle appelait ça des cunnitions, j’adore ce terme!


Un mec qui bavait beaucoup, qui est bien restĂ© 30/40 min, Ă  lĂ©cher mais pas assez fort je ne sentais rien Ă  part de la bave qui coulait sur mes fesses. Heureusement, y’avait South Park Ă  la tĂ©lĂ©. Ah et il m’a sorti « woah tu mouilles beaucoup » aprĂšs avoir vu la flaque de ça propre bave sur les draps.

 

C’était nul

 

J’en ai explosĂ© de rire tellement c’Ă©tait naze.


Un de mes partenaire trĂšs bon en prĂ©liminaire et trĂšs trĂšs nul durant l’acte sexuel, le souvenir gĂ©nĂ©ral est nĂ©gatif.

 

DĂ©cevant

 

Tout le monde me vend le cunni comme du rĂȘve, malheureusement je pense ne pas avoir eu encore la chance de tomber sur un partenaire qui savait bien les faire…


Trop baveux, surtout le truc expĂ©diĂ© et trop rapide, bĂąclĂ© du genre je le fait pack c’est sur la feuille de route pour arriver Ă  la pĂ©nĂ©tration mais basta cosi. Quand le mec kiff le faire tu le sens tout de suite et tu te dĂ©tends.

 

Fou rire

 

Un gars m’a fait a fait une pause pdt son cunni, m’a regardĂ©e et m’a fait « coucou » avec la main… Fou rire sur le moment mais le sex appeal s’est envolĂ© par la fenĂȘtre !

 

Trop mécanique

 

Un ex, japonais, qui ritualisait le cunni : lui toujours sur mon cĂŽtĂ© gauche et toujours l’alternance de 2 techniques, prĂ©cĂ©dĂ©es de caresses aux mĂȘmes endroits, dans le mĂȘme ordre. C’Ă©tait mĂ©canique, trop appliquĂ©, comme une rĂ©citation, sans fougue. Je suppose qu’il ne prenait pas plaisir Ă  la pratique.

RĂ©cit de vos meilleurs cunnis

Les récit de cunnis pendant les rÚgles 

Notre article phare sur le cunni