Vos conseils sexo #6 : le cunni partie 2

– Média –, Clitoris, Conseils, Cunnilingus, Expériences, Femme

À vos langues !

 

Les conseils pour faire un bon cunni, partie deux. Après tout, la partie une était déjà très alléchante. Nous avons tellement de conseils à recenser… Vous avez été vraiment bavard.e.s. dans les questionnaires. Bonne lecture !

 

Conseil n°6 : faire l’alphabet avec la langue

 

C’est un conseil qui revient souvent, et pourtant il reste inconnu pour beaucoup. Quand on débute, ce n’est pas simple de savoir quoi faire de sa langue. Tu vas tester des trucs, des allées et venues pas forcément satisfaisantes… En gros, ça peut être la galère. Au début, le temps de trouver les bons mouvements, tu peux faire l’alphabet avec ta langue. Ça veut dire que tu vas dessiner avec ta langue, sur la vulve de ta partenaire, les différentes lettres. Tu peux faire des mots si ça te chante, ou faire de A à Z, comme tu veux. Ça te permettra de t’orienter plus facilement pour la suite et de ne pas être entièrement perdu.e lorsque tu seras entre ses jambes.


Commencer par décrire l’alphabet avec le bout de la langue. Quand la « sauce » commence à monter introduire doucement un doigt puis deux. Si nécessaire trois mais ne pas abuser. Ne jamais arrêter d’écouter la respiration et le rythme de la compagne. Varier les rythmes pour correspondre à celui de la respiration. Ne pas oublier de synchroniser mouvements des doigts et de la langue. On ne maîtrise jamais complètement le rythme mais au bout d’un moment la pratique se fait partition et on peut réellement s’amuser. On ne « réussi » pas tant que la compagne ne vous a pas attrapé les cheveux sous les vagues de plaisir. En cas « d’échec » essayer de discuter avec la partenaire pour comprendre les attentes. Si elle refuse d’expliquer ce qu’elle veut, changer de partenaire sans aucun état d’âme : tout le monde n’est pas fait pour aller avec tout le monde.


En un mot ? L’alphabet. Reproduire avec la langue les lettres en majuscule. Hmmm.


D’écouter son/sa partenaire. C’est le plus important, chaque personne est différente. Pour savoir ce qui plaît, le mieux est de dessiner l’alphabet avec sa langue et voir quelle(s) « lettre(s) » font le plus d’effet.


 

Conseil n°7 : rester attentif.ve à sa partenaire

 

Et oui, pense à relever la tête de temps en temps. Tout.e concentré.e que tu sois, tu vas peut-être râter des informations importantes si tu ne reste pas attentif.ve. Qu’on s’explique : ta partenaire va gémir, va souffler, va crier peut-être, va froisser les draps, va rouler des yeux, va se mordre les lèvres, va trembler des jambes… Et toi, si t’es pas capable de déceler tout ça, comment tu ajustes ta langue, hein ? Si ta partenaire ne réagit pas, arrête de t’acharner et écoute-la. Si elle réagit beaucoup, tu sais que tu dois continuer. Tellement de (petits) changements dans son comportement peuvent t’aider à lui faire vivre une belle expérience. Reste à l’écoute ! 😉


Prendre son temps, bien écouter son partenaire, quitte à demander cash les préférences de son partenaire. Et surtout, bien stimuler le clito 


Être à l’écoute de la partenaire, aussi bien son langage verbal que non-verbal, être patient-e, prendre son temps, se laisser guider.


Écoute ta partenaire et laisse la te guider ! No way : y aller en mode marteau piqueur.


Analyser les réactions de la femme. Vaut mieux trop lentement que trop rapide !


 

Conseil n°8 : rester humble

 

Parfois, se prendre des remarques sur nos manières de faire, ça peut être blessant. Ne nous méprenons pas, il y a l’art et la manière d’annoncer que certaines choses ne plaisent pas. Mais lorsque ta partenaire prend le temps de t’en faire part, écoute-la et ne te ferme pas. C’est important de ne pas se considérer comme THE GOD OF THE SEX, et de savoir prendre les conseils qu’on te donne.


Écouter sa partenaire, ne pas hésiter à lui poser des questions plutôt que de penser qu’on sait tout sur tout, prendre conscience que toutes les femmes ne sont pas pareilles !


Ne pas chercher à faire un bête de cunni. Être modeste et à l’écoute de l’autre.


Arrêtez de croire que vous savez, que vous avez LA technique. Écoutez son corps, soyez à l’affût des signes / réactions.


 

Conseil n°9 : c’est la dernière ligne droite, fonce !

 

S’il y a un conseil pour arriver à tes fins, c’est bien celui de ne pas abandonner. Surtout si tu es proche de la fin, que ta partenaire commence à voir des étoiles, il ne faut pas  s’arrêter au moment fatidique. C’est en faisant attention à ses réactions que tu seras capable de déceler le moment où il faut tout donner pour une fin orgasmique.


Être à l’écoute de la partenaire, voir quand elle frémit. C’est à ce moment-là qu’elle va jouir. Jouer avec cette zone, ne surtout pas rester sur le clito, y faire des allers-retours, tourner autour, le sucer… et quand on voit que la tension est à son comble, qu’elle est toute mouillée, il faut donner tout ce qu’on a pour qu’elle s’abandonne à l’orgasme.


Prendre son temps, trouver le clitoris et tourner la langue. Quand la fille commence à se raidir ne surtout pas changer et continuer au même rythme.


Écouter sa partenaire ne pas aller trop vite ou trop fort dès le début car cela peut rapidement faire mal. Pour faire monter l’excitation il est préférable d’avoir des mouvements plus lents, même garder sa langue quasiment immobile au début ça peut être excitant. Et dans mon cas j’aime que la langue soit molle, et je préfère plutôt de petites succions que de grands coups de langue ! Et lorsqu’on sent que la femme est sur le point de jouir continuer ce que l’on est en train de faire et ne surtout pas changer de mouvement ! Ça peut tout faire retomber.


 

Conseil n°10 : vos astuces originales

 

Certaine de vos astuces sont inclassables. Elles sont à base de moyens originaux et vont en surprendre plus d’un.e ;). Nous vous laissons les découvrir, en tout cas on les a noté sur notre To Do list.


Un petit glaçon sur la langue.


Bonbon a la menthe, changement de rythme.


C’était avec un garçon que je ne connaissais pas beaucoup, il ne faisait pas très bien l’amour mais SUPER bien les cunnis. Il avait un piercing à la langue et jouait beaucoup avec, et il enfonçait sa langue c’était top ! 


 

C’est fini pour aujourd’hui ! On vous souhaite une bonne fin de semaine, n’hésitez pas à fouiller dans le reste du site pour retrouver tous nos conseils, et demandez-nous si vous avez la moindre question ! Bonne journée :).

 

Par Loréane d’XYstories.

29