Tips orgasmes prostatiques

Bi, Conseils, Femme, Première fois, Prostate

Préparer l’anus de son partenaire est primordial, sinon cela pourrait s’avérer douloureux et désagréable, il vaut mieux utiliser de la vaseline ou du lubrifiant. Il est mieux de débuter avec ses doigts eux aussi lubrifiés en faisant de légers va et vient en allant plus loin de façon progressive. Je m’y suis prise comme ça jusqu’à atteindre son point P, plus tard grâce à l’excitation on peut se permettre d’être un peu plus ́́́̀̀ »sauvage » et amuser son point P de façon plus régulière jusqu’à l’orgasme.

10

N’ayez crainte !

Expériences, Fellation, Femme, Hétéro, Prostate, Sodomie

M’aventurer dans ses fesses pendant que je lui fais une fellation, c’est vraiment ce qui l’excite. J’ai longtemps hésité avant de le faire, j’ai moi-même mis du temps avant de pratiquer la sodomie.  Je ne suis pas très à l’aise avec le côté hygiène. Et puis, j’ai lu un article sur la stimulation de la prostate pour arriver à l’orgasme chez un homme. C’est là que j’ai compris, que ça relevait plus de quelque chose de physique que de quelque chose de psychologique. En fait, j’avais peur de me livrer à une pratique « sale  » ou « extrême ».

18

Dédicace à Merlin

Gay, Homme, Première fois, Prostate, Sodomie

À la base, la sodomie, j’étais loin d’être pour, genre impossible de me laisser toucher par qui que ce soit. Une fille que j’aimais vraiment beaucoup a insisté presque un an avant que je me laisse faire. C’était plutôt drôle parce qu’il y avait ma famille en bas – dîner avec des beaufs et tout… Elle m’a doigté pendant que je me masturbais et j’ai joui hyper fort. Hyper. Genre je me suis limite étranglé ahah. À l’instant où c’était fini, on s’est mis à rire tous les deux, j’arrivais pas à croire que j’avais joui si fort. On a recommencé pas mal de fois depuis… Une fois qu’on s’est quittés, j’ai jamais réussi à retrouver le truc avec qui que ce soit d’autre, ça demande beaucoup de confiance, je trouve.. Dédicace à Merlin sisi

8

Raconte moi une histoire

Bi, Capote, Cunnilingus, Femme, Point G, Prostate

Je vais t’apprendre (si tu sais pas déjà comment faire et que ça t’intéresse) à mettre une capote avec la bouche. Les capotes m’ont toujours fait chier. Mais ça me ferait encore plus chier de choper une IST, donc le calcul est vite fait. Alors tu peux commencer à la poser, juste le bout, avec les doigts. Ensuite tu poses tes lèvres sur le bout et tu descends tout le long en les serrant bien autour pour que ça déroule. Attention, si tu remontes en cours de route, la capote va remonter avec. Et puis j’ai envie de parler un peu de cuni. Ça n’engage que mon expérience, à savoir les cunnis que j’ai fait et qu’on m’a fait. Une chatte n’est pas une petite chose fragile et délicate. Ça veut pas dire qu’il faut y aller comme un.e bourrin.ne. Non. Par contre il peut être bon de céder de la douceur contre de la subtilité. Varier l’intensité. Pense à utiliser le bout de ta langue, tu peux atteindre des zones très précises, et le durcir ou le détendre pour faire varier la pression. Quand tu lèches, pense à un chat qui lape son bol de lait plutôt qu’à un chien qui lampe sa gamelle d’eau. Je sais plus où j’ai lu que les grands coups de langue étalée c’était cool, et peut être que ça l’est pour certain.e.s, mais moi ça me donne juste envie de dévisser la tête de ma.mon partenaire avec mes cuisses. Et puis tu n’es pas obligé.e de rester sur le clit! Il y a tout le reste, et notamment le vagin. Ne pas sous estimer le plaisir que peuvent apporter des coups de langue sur le point G. Et puis quand t’es dans la zone du clito, tu peux te servir de tes doigts plus bas aussi.Ah, et une dernière expérience dont j’aimerais te parler: doigter un mec. Avec les mecs hétéros, la pénétration anale est souvent un sujet assez tabou. Du moins quand ils sont pénétrés et pas pénétrants. C’est dommage. Parce que physiologiquement les gars, si vous êtes cis, vous avez un point G à ce niveau là. La pénétration anale ne vous rendra pas gays comme par magie. Être hétérosexuel c’est quelque chose qui définit les attirances, pas les pratiques. Donc pas la peine de flipper pour votre sacro-sainte hétérosexualité. Pour avoir vu des garçons danser et gémir au bout de mes doigts, je peux vous dire que ça a l’air de valoir le coup.

20

Si si, toi aussi tu peux kiffer

Homme, Orgasmes, Prostate

L’orgasme de la prostate, c’est vraiment bon ! Détente étant le principal conseil à donner. Il faut être à l’aise avec la personne pour la.les premières fois quand même, surtout toi là-bas, le mec un peu matcho 😉 Si si, toi aussi tu peux kiffer des trucs dans le cul ! Alors concrètement l’anus se prépare, donc on n’envoie pas son bras 4 secondes après s’être dit bonjour… on joue dehors, au bord, on glisse d’abord un doigt, puis éventuellement un autre. Le lubrifiant n’est pas une option, c’est une révélation ! Après on peut encore plus s’amuser, plug, godes, vibro… les combinaisons sont nombreuses 🙂

7

Le plaisir prostatique c’est bizarre au début

Hétéro, Histoires, Homme, Prostate, Sodomie

Le plaisir prostatique c’est bizarre au début, on se demande si on est pas gay en fait. Mais on s’y fait et on comprend que le plaisir anal n’est pas synonyme d’attirance sexuelle envers les hommes. Bien sûr on se pose plus de questions sur notre sexualité mais c’est pas plus mal, c’est en y répondant qu’on se connait de mieux en mieux. Quand j’ai découvert le plaisir prostatique je voulais le dire à tous mes potes pour qu’ils puissent découvrir ce truc de ouf dont on ne nous avait jamais parlé parce que « le sexe c’est tabou » alors imagine le plaisir anal chez les hommes. J’avais découvert quelque chose que personne ne connaissait autour de moi ! On dit souvent que les femmes ne connaissent pas bien leur corps et notamment leurs organes sexuels mais la plupart des hommes ne savent pas ce qu’est la prostate ni où ça se trouve. Il s’avère que cette petite boule est extrêmement sensible et que la seule façon qui permet de la stimuler c’est via l’anus. En plus quand on sait que le cancer de la prostate concerne 21% des nouveaux cancers chez l’homme et que le massage de la prostate le prévient c’est tout bénèf, j’veux dire tu peux te « soigner » en te donnant du plaisir ! Après c’est une question de moeurs et de conditionnement : « un homme ça pénètre une femme et puis ils jouissent tous les deux ! » c’est clairement l’idée qu’on se fait des rapports sexuels quand on est gamin alors que c’est tellement plus complexe. Mais c’est un autre problème, on prend les enfants pour des cons en essayant de tout simplifier pour qu’il comprennent sauf qu’une fois adulte bah ça fait juste des cons.

12