Petit porno de bon matin

Conseils, Femme, Hétéro, Masturbation, Orgasmes, Porno

Personne à la maison, un petit porno avec le son pas forcément à fond (faut l’avouer, les filles regardent autant des pornos que les hommes, hein), soit sous la douche ou juste avant ou après la douche, lâcher le petit cri de joie (parce que, ouais, le septième ciel, on ne le voit que lorsqu’on est seules – ça restera un mythe) et ensuite bien démarrer sa journée !

55

Porno et couple

Hétéro, Homme, Porno

J’ai remarqué que quand j’ai une copine, je regarde plus de porno en mode « meaningless sex » et quand j’ai pas de copine j’ai tendance à préférer les trucs plus romantiques nian-nian 🙄

9

Les meufs aiment les porno trash ?

Bi, Femme, Porno

Pour avoir pas mal parlé de porno depuis longtemps et avec plein de gens. J’ai clairement remarqué que sur les sites X, les nanas aiment les trucs bien plus trash que les mecs, contrairement à ce qu’on pourrait naïvement croire. Les meufs hétéro kiffent gravent les mots clés du genre : gang-bang threesome, bigdick, submissive etc. Étonnant non ?

8

Porn life

Hétéro, Homme, Porno

J’aime ma copine et je la trouve très belle. Parfois elle a l’air fatiguée quand elle me suce mais je ne peux pas lui en vouloir. C’est la différence entre la réalité et le porno. J’aimerais bien parfois que ma vie soit un porn movie, même si je pense qu’elle s’en rapproche. Ma copine me fait tout ce que je veux, et je pense lui faire tout ce qu’elle veut. C’est aussi la saveur de la vraie vie, parfois ça monte très vite sans que je sache vraiment pourquoi. Par contre il faut savoir se refuser du plaisir si l’autre n’est pas en « phase ».

28

Porno style

Conseils, Homme, Porno

Quand on veut faire comme dans les pornos, on se rend compte que c’est qu’en fait un vrai métier. Exemple : montre-moi le sperme qu’il y a dans ta bouche avant de l’avaler, oui mais une fois la bouche ouverte tout le fluide finit évidemment sur mon ventre. Autre exemple : branle-moi avec tes pieds. Bof, aucun intérêt. PAR CONTRE un orteil dans la chatte ça peut très bien marcher figurez-vous messieurs, surtout que vous pourrez vous branler allègrement en même temps.

13

Ma meuf mate des pornos

Couple, Hétéro, Homme, Porno

C’est marrant comme en tant que mec j’ai l’impression que c’est plus relou pour moi que ma meuf regarde du porno que le contraire. Enfin ça m’énerve un peu, car c’est évidemment construit par la société – les meufs seraient des saintes et les mecs auraient des pulsions plus fortes – lol

54

Je suis dégouté du porno

Hétéro, Homme, Porno

J’étais porno addict. Depuis que j’ai vu le docu Pornocratie d’Ovidie sur le porno, je peux plus me branler sur aucun porno. Je m’imagine des trucs dans ma tête, quand j’ai vraiment pas d’inspi je checke google images, je suis trop dégoûté du porno. J’imagine que c’est une bonne chose.

14

A l’ancienne

Porno

Les nouvelles générations ne connaîtront jamais la découverte de l’anatomie féminine en crypté sur Canal+ avec une passoire devant les yeux

18

Porno bi et porno gay

Bi, Homme, Porno, Sexe

En tant que bi, j’adore regarder des pornos gay ou bi. Ce qui me donne le plus de plaisir est le roulage de pelles entre mecs. Et quand je sens que je vais venir, je replis

27

Repenser le porno

Porno, – Média –

La pornographie c’est le politiquement correct de ce qui est désirable dans la société, le politiquement correct de la sexualité.

Il y a deux réactions en général quand on évoque la pornographie : « ça donne envie de vomir » ou alors on reconnaît que ça existe et que c’est un vrai phénomène de sociétéAvant de condamner le porno, tâchons de le regarder en face et tentons de l’analyser de manière la plus détachée possible. On ne peut plus nier l’influence du porno sur notre société.

Les temps modernes

 

« C’est horrible, surtout pour nous enfants » : c’est sûrement vrai. Mais aujourd’hui pour traiter au mieux les effets néfastes que peuvent déclencher le visionnage de certains types de porno, il faut se mettre face aux chiffres : 1 enfant sur 2 a été confronté à des images pornographique à l’âge de 10 ans (selon l’association Ennocence en 2017). Il faut alors se demander comment on peut les “protéger” et les éduquer à ces images, plutôt que dire uniquement « le porno c’est mal », ce qui ne fait pas franchement avancer le schmilblick.

Les porn studies étudient la pornographie comme n’importe quel autre objet d’étude culturel. Il est très intéressant de comprendre ce qu’elle dit de notre société pour en dégager une critique plus féconde.

 

En lire plus

17

Les joies de la colocation

Croustibats, Hétéro, Homme, Porno

Mon ancien colocataire avait laissé entrer chez nous une amie qui c’était précipitée dans ma chambre me dire bonjour… sauf qu’à ce moment là j’étais en pleine action avec une nana avec un film porno qui tournait sur vidéoprojecteur!

34

Si ça vous chatouille

Conseils, Éjaculation Féminine, Femme, Hétéro, Porno

Bon alors loin de moi l’envie de faire de la pub pour du porno, peut être même encore moins celui-là qu’un autre.
Toujours est-il qu’on a réussi à me faire éjaculer notamment après après qu’on ait visionné les vidéos intitulées « Fake agent UK » sur un site porno. L’éjaculation féminine est un classique du mec, on en a donc regardé quelques-unes ensemble le mec est visiblement assez pro dans son genre ! Puis on a tenté le coup, j’ai également essayé toute seule – mais la je suis moins à l’aise. Le mot clé est squirt sur des sites porno aller faire un tour si ça vous chatouille 🙂

25

Supprimer l’historique, on le dit et re-redit !

Croustibats, Hétéro, Homme, Porno

Jeune, alors que je gardais des enfants en babysitting et que ceux ci dormaient à points fermés depuis une bonne heure, je surfais sur internet depuis l’ordinateur des parents. Pris d’une envie, je me munis d’un sopalin et fis un passage sur un site que je n’aurai nul besoin de mentionner. Une fois terminé, je pris bien soin de supprimer toute trace physique et virtuelle de mon acte. Alors que ce baby sitting était hebdomadaire, je n’ai plus eu aucun appel des parents les semaines suivantes. Je décide donc de les joindre pour en connaître la raison. Apparement, l’historique n’avait pas été bien supprimé…. immense malaise accompagné d’une leçon de morale coriace. J’ai dit à mes parents qu’ils préféraient prendre une fille comme baby-sitter. Je pense ne pas avoir totalement menti !

19

J’arrête de lire, j’enlève mes lunettes et j’éteins la lumière …

Conseils, Femme, Masturbation, Orgasmes, Porno

Je frotte tout de suite mon clitoris. Avant, je me caressais aussi les seins et le ventre, mais je ne le fais plus. Ca n’ajoutait pas grand-chose. Je caresse donc mon petit bouton et je me sens très fière des qualités érotiques de mon corps. Je me masturbe au lit, la porte fermée. (Je partage l’appartement avec quatre filles !) Avant tout, je dresse un oreiller à la tête de mon lit. Je m’assois, je mets un peu de crème sur mon clitoris et je me plonge dans un livre ou un magazine porno. Au bout d’un moment, j’écarte un peu les jambes et je caresse tout doucement mon bouton, dans le sens des lèvres avec mon index. Quand je suis bien excitée, j’arrête de lire, j’enlève mes lunettes et j’éteins la lumière. Et tout de suite, je me remets à frotter mon clitoris de la même manière, mais plus vite, plus fort. Je me concentre sur un fantasme et je jouis. Je continue à me frotter jusqu’à la fin de l’orgasme.

21

Stop la culpabilité

Femme, Hétéro, Histoires, Masturbation, Philo, Porno

J’ai commencé à me masturber assez jeune (je devais être au collège), un peu en cachette. J’étais curieuse, je découvrais mon corps, je comprenais qu’en me stimulant d’une certaine façon, je pouvais ressentir du plaisir. Pourtant, je faisais ça un peu en cachette, avec une pointe de honte ou de culpabilité. Jusqu’à ce que, en grandissant, je comprenne que je n’avais aucune gêne à avoir à tenter de mieux connaître mon corps. Du coup maintenant – j’ai 23 ans – je m’offre régulièrement des petits moments de plaisir solo, souvent le soir avant de m’endormir, et parfois sous la douche. Parfois, je lis des histoires érotiques sur internet : ça stimule mon imagination et augmente mon excitation. En revanche, les images/vidéos, pas du tout. J’ai déjà essayé mais ça ne me fait ni chaud ni froid. Je pense que les mots laissent plus de place au fanstasmes : libre à nous d’imaginer la scène comme on l’entend et de laisser croître le frisson.

17