Meilleur coup entre collègues

Bi, Femme, Histoires, Orgasmes

Mon meilleur souvenir d’orgasme était avec un collègue de travail, une nuit de sexe complètement déjantée dans une chambre d’hôtel avec comme seul but de se donner du plaisir jusqu’au lendemain matin avant d’aller travailler. Nuit qui m’a valu plusieurs orgasmes totalement épuisants et à ne plus sentir ses jambes au petit matin, en étant soit en amazone sur lui, levrette, brutal mais ce qu’il fallait pour complètement décoller et au point de ne plus savoir où on est, inoubliable !

2

Une constellation

Femme, Hétéro, Orgasmes

Me souviens pas de quand j’étais petite et suis sûre qu’il y en a eu… le premier vrai etait à 2. C’était avec mon premier chéri, j’ai vu quelques étoiles ! ⭐
Mais celui dont je me souviens le mieux c’etait avec ma première copine, à l’hôtel ! Une constellation !! ⭐ ✨
Rien de particulier à raconter de précis, juste qu’elle savait où chercher 😉

2

7ème ciel étoilé

Femme, Hétéro, Histoires, Orgasmes, Première fois

Premier orgasme à 18 ans avec un métisse martiniquais. C’était un dimanche soir, on a pris l’apéro et au fil des verres on s’est laissés aller. J’ai pas compris comment je me suis retrouvée sur le lit et puis là j’essaye d’ouvrir mes yeux mais impossible je voyais un ciel tout noir avec des étoiles roses qui tournaient; j’ai eu l’impression que mon esprit était sorti de mon corps pour admirer le spectacle (je pense que le 7e ciel ressemble à ça). Quand on avait fini j’ai repris petit à petit mes esprits, j’ai cherché où est ce que j’étais et avec qui.

11

Souvenirs souvenirs

Hétéro, Homme, Insolites, Orgasmes, Première fois

Mmmmh… Je vais faire court sur celle-là : J’ai été dépucelé sur un rocher au milieu d’un lac. Avec tous les problèmes, incompréhensions et rires que cela peut apporter. Une première fois un peu pourrie, mais toujours aussi drôle quand j’y repense. :p

8

Multitude de sensations

Conseils, Femme, Orgasmes, Position

Anal, interne, externe, plus on est de fous plus on rit !
Mes merveilleux orgasmes, les exceptionnels, ceux que je compte sur les doigts d’une petite main, je les ai eu quand j’étais submergée de plusieurs petits plaisirs. La position était excitante, par exemple une levrette, l’ambiance était stimulante, par exemple un après-midi d’été, le garçon était doué, par exemple un bon amant, je me touchais en même temps, le clitoris par exemple, il me pelotait simultanément, imaginont les fesses, je lui suçais le doigt, un pouce ou un orteil…
Bref, de tout cela découlait une multitude de sensations qui me permettaient de ressentir plusieurs orgasmes et de transformer le ah ! de satisfaction en une série de ah-eh-ih-oh-uh incroyable.

13

Ma vie d’orgasmes

Cunnilingus, Femme, Lesbienne, Orgasmes, Première fois

Des orgasmes, je n’en ai pas eu beaucoup. C’était avec une femme, plus expérimentée que moi, et probablement celle qui m’a fait le plus d’effet jusqu’à présent. Elle me faisait un cunni et me doigtait en même temps.
Je n’ai eu aucun orgasme depuis elle. #TristesseInfinie
Je ne pense pas que c’était seulement parce qu’elle était particulièrement douée, mais plutôt un ensemble : le bon contexte, le bon état d’esprit…
En termes de sensations : c’était – évidemment – très agréable, mais j’ai aussi eu très peur. J’ai ressenti comme une brûlure envahir ma poitrine, remonter dans mon cou… Et mon bassin était assez incontrôlable ahah !

11

Post-bac, nostalgie

Hétéro, Homme, Orgasmes

Je pense que mon meilleur orgasme, de loin, était avec ma copine de l’époque (J’avais 17 ans et elle 18). Je venais tout juste d’avoir mon bac, elle aussi.
C’était des vacances assez relâchées pour souffler de cet exam.
Nous étions ensemble depuis quelques semaines mais au final nous n’avions eu que deux vrais moments ensemble, en privé. Elle a suivi ses parents pour une semaine de vacances pendant laquelle nous avons commencé à nous envoyer des sextos et avions des conversations assez érotiques.
À son retour, on a décidé de se voir chez elle. La soirée a été très arrosée et je ne me souviens plus vraiment à quel moment nous avons perdu le contrôle mais ça a très vite dérapé vers une nuit beaucoup plus sexuelle.
Je vous passe les détails (très croustillants hehehe) mais je me suis laissé faire à un moment. Dans sa grâce divine et avec sa maîtrise du bassin elle a « dansé » comme jamais sur moi. J’ai littéralement explosé de plaisir.

12

Ah, les découvertes du primaire …

Bi, Femme, Masturbation, Orgasmes

À l’âge de 6 ans, j’avais surpris plusieurs fois une copine de classe se tortiller sur sa chaise, donc j’ai décidé de faire la même chose. Je ne me souviens pas du tout de la première fois où je me suis masturbée, j’étais trop jeune, donc je ne saurais pas décrire la sensation. Je sais simplement que je ne savais pas du tout ce que je faisais, mais que ça me faisait beaucoup de bien donc qu’il fallait continuer ! J’ai pris conscience du caractère sexuel de mon acte vers l’âge de 10-11 ans. Pendant longtemps, lorsque je parlais de masturbation avec des ami(e)s, je cachais le fait d’avoir commencé si jeune : c’était une honte pour moi, puisque tous s’étaient masturbé.e.s pour la première fois vers 12 ans. Puis au fil des années, j’ai rencontré plusieurs personnes comme moi, et je n’en ai plus du tout honte à présent. À chacun sa sexualité, et à chacun sa découverte de la sexualité.

12