Ça y est, c’est la fin…

Femme, Histoires, Règles

Le 1er jour de mes 1ères règles, avant que celles-ci n’arrivent, j’ai eu immensément mal au ventre : j’ai cru crever. J’étais en cours, mon prof m’a permis de quitter la classe accompagnée d’une amie, et aller appeler ma mère pour qu’elle vienne me chercher. alors qu’on attendait ensemble, je lui ai confié la tâche de dire plein de choses à des gens qui comptaient pour moi, comme si j’étais sur mon lit de mort… Quand j’y repense, j’ai envie de rire (un peu, quel goût du drame !) et de prendre la petite fille que j’étais dans mes bras, lui souhaiter beaucoup de courage, la rassurer sur tout ce futur de femme qui l’attend, qui ne sera pas toujours facile. et surtout lui dire de ne jamais croire que c’est irrémédiable.

3

Sans avis

Femme, Histoires, Règles

L’acte sexuel n’est en rien un problème et n’impacte aucunement les femmes lors des périodes de menstruation. Je ne suis ni pour, ni contre.

2

YOLO

Femme, Histoires, Règles

La semaine des règles est celle où la femme se sent la plus désirable, autant qu’elle en profite ! Tant pis pour ceux qui trouvent ça sale !

6

Pas simple

Femme, Histoires, Règles

La deuxième ou troisième fois que j’ai eu mes règles, c’était dans un camping en vacances d’été. Je voulais aller à la piscine avec mes copines mais je ne voulais pas mettre de tampons et j’avais peur de leur en parler. Donc ma mère m’a appris qu’en allant prendre une douche glacée juste avant, cela coupait la circulation du sang pendant quelques minutes pour pouvoir aller me baigner. de manière tout à fait naturelle, je faisais des aller-retour en courant des douches a la piscine qui n’étaient pas juste a côté. je ne sais pas ce que mes amies pensaient a ce moment-là !

4

Ode à la cup

Femme, Histoires, Règles

J’utilise les coupelles menstruelles depuis quelques années et je les recommande vivement ! Au début, j’avais des a priori, je n’arrivais pas à la mettre car je ne me détendais pas assez mais en fait, cela a changé totalement mon rapport aux règles et à mon sang. c’est économique, écologique et pratique. vraiment top !

3

Faut savoir ce que tu veux

Femme, Histoires, Règles

J’étais chez un mec et j’avais mes règles, il voulait absolument qu’on couche ensemble et en vrai j’en avais très envie mais… j’avais mes règles quoi, c’est la galère ! Il me dit qu’il n’y avait pas de problème, que ça ne le dérangeait vraiment pas bla bla bla… il arrive à me convaincre. 5 minutes après il était dans la salle de bain en train de pleurer et de crier. c’était tellement drôle.

4

Tiraillement

Femme, Histoires, Règles

Je trouve ça un peu cracra de sexer pendant les règles, mais une semaine sans c’est trop dur. d’autant plus que quand j’ai mes règles, je suis en chaleur !

4

Pragmatisme

Femme, Histoires, Règles

Je trouve ça plus agréable de faire l’amour quand je n’ai pas mes règles mais je trouve ça aussi idiot de faire un blocage et de se refuser toute activité sexuelle pendant les règles par « principe » ou parce que « c’est sale ».

5

J’ai le nez fin

Femme, Histoires, Règles

Je suis oenologue et j’ai le nez fin. c’est super désagréable surtout dans les transports en commun. c’est gênant de dire à quelqu’un qu’on ne connait pas de prendre soin de son hygiène intime. surtout en fin de journée. bref

2

Il FAUT s’intéresser aux règles !

Femme, Histoires, Règles

Je pense que tout le monde est concerné : mon concubin s’inquiète toujours quand j’ai mes règles (qui sont très difficiles, vomissements, pertes d’équilibre, faiblesse et fatigue intenses sans parler des douleurs qui m’obligent à rester au lit sans pouvoir travailler). il prévoit toujours des petites choses pour m’apaiser, me fait essayer des remèdes de grand-mère qu’il trouve sur internet, fait des recherches pour comprendre. On ne devrait pas être dégouté ou indifférent, mais au contraire, s’y intéresser 🙂
NDLR : il y plein de solutions d’utilisatrices contre les désagréments des règles dans notre FA-Q !!

3

Merci mamie

Femme, Histoires, Règles

J’ai plein d’anecdotes sur le début des règles, comme toutes les femmes ahah. en dehors du fameux tampon qui s’échappe du sac au collège, je dirai que le must a été quand ma grand-mère m’a appris à mettre mon premier tampon en me parlant à travers la porte des petites cabanes en bois que l’on trouve dans les stations balnéaires… les vacanciers ont dû bien rigoler !

2

Macron rembourse l’ostéo stp

Femme, Histoires, Règles

J’ai fait une ou deux séances chez un osthéopathe spécialisé et j’ai plus aucune douleur de règles. Peu de gens le savent mais ce n’est pas “normal” d’avoir mal, c’est lié aux tensions internes qui pèsent sur l’utérus (grosso modo, y compris les maux de têtes qui en sont une conséquence) et toutes les femmes peuvent s’en débarrasser définitivement pourvu qu’on leur indique le bon (honnête) praticien.

5

Sex time of the month

Femme, Histoires, Règles

J’ai envie de faire l’amour même pendant mes règles, je ne trouve pas ça sale. au fond on s’en fous un peu, une serviette sur le lit, une douche après et c’est plié. si les deux partenaires n’ont rien contre, qu’ils sont à l’aise avec ça, alors qu’ils ne se retiennent pas ! a chacun ses choix avec son corps.

10

L’amour entre filles ? Ok je vous dis tout

Conseils, Femme, Histoires, Lesbienne

Les ciseaux, les cunnis et tous les doigts (qui nous envoient) en l’air. Qui fait l’homme ? Ça vous ne saurez pas. AH. HA. La première fois que j’ai couché avec ma copine actuelle, j’avais juste envie de baiser. J’avais trouvé ce coup d’un soir particulièrement bon. Et son corps foutrement désirable. Depuis que j’ai l’âge de mouiller, j’ai toujours eu des envies sexuelles très marquées mais rarement assouvies. Jusqu’à ce que je rencontre celle qui partage aujourd’hui mes nuits. Le petit habitant de mes boxers (appelé clitoris) a pris l’habitude de frétiller au moindre signe de féminité exacerbée : silhouette chaloupée, talons hauts, cheveux longs, maquillage (parfois outrancier), poitrine généreuse dessinée sous des pulls mal taillés, visage fin, regard coquin et cul rebondi. Sous les caresses bouillantes de ma néo-dulcinée, mon clito a failli péricliter plusieurs fois. Un regard, un geste, un mot. Il suffit de tout et de rien pour que j’ai envie d’elle. Pour que mon corps se jette sur le sien. Le désir à l’état brut. Brutal même. A mille lieux des images de l’amour lesbien où les filles french manucurées attendent le coup de bite final. Tiens, prends quelques minutes et tape « vidéos porno lesbiennes » dans Google. On est d’accord, faut qu’elles coupent leurs putains d’ongles. Mais au-delà de ça, juré craché qu’on fait pire et tellement mieux qu’elles. On jouit même pour de vrai, nous. Vade retro Satana. Souvent, c’est quand elle serre mon sexe comme une éponge, qu’elle le caresse durement à travers ma braguette avant de déboutonner doucement mon jean pour vérifier à quel point j’ai envie d’elle…que je ne suis plus rien. Je n’ai plus rien, juste ma cyprine et mon clito. Je bande donc je suis. Ça l’amuse beaucoup de savoir que j’ai tout le temps envie d’elle. Que ses tétons qui pointent et ses (gros) seins gonflés de désir me font bander à en avoir mal jusqu’au nombril. Parfois quand je suis, au bord de la jouissance, elle s’extirpe, me retourne et descend pour m’engloutir. Quand elle me suce ou me lèche, je sens ses longs cheveux lisses glisser sur mes cuisses, j’entends ses petits gémissements avant de laisser place aux miens. Elle rêve, autant que moi, que je la prenne par surprise un matin dans la cuisine. Par derrière. A trois ou quatre doigts. Lubrifiée ou non. Que je lui baisse son string jusqu’aux genoux, que je soulève sa robe sexy et que je la prenne, encore. Elle veut que je l’embrasse dans le cou et que je la défonce en touchant ses seins pressés contre le mur froid. Ce sont ses mots ! Et notre réalité sexuelle… Mouillant, hein ? Désolée, il n’existe pas (encore) de vidéos aussi hot que nos corps à corps sur le web. Ca viendra, ou pas 😉

24

Paye ta gynéco de meeeeerrdeu

Femme, Histoires, Règles

J’ai dû presque engueuler ma gynécologue pour qu’elle accepte de me poser un stérilet au cuivre. elle voulait absolument que je prenne la pilule. j’étais déjà au courant des symptômes secondaires liés au stérilet mais j’ai commencé à avoir des douleurs intenses pré-règles. quand j’ai été la revoir pour qu’elle me prescrive un médicament ou qu’elle me conseille, elle a eu cette phrase « ah oui mais je vous avais prévenu, faut pas venir pleurer après ». ça m’a tellement choquée que je n’ai pas su quoi répondre. autant vous dire qu’après m’être plainte directement auprès du directeur de la clinique, j’ai changé de gynéco (et tout se passe bien maintenant).

5

#problème sur la ligne 12

Femme, Histoires, Règles

J’ai des douleurs de règles très très très (…) fortes, au point que j’ai déjà fait des malaises (des « vrais », avec évanouissement et perte de connaissance pendant quelques minutes, urgences etc…). si ton métro s’est déjà arrêté pour cause de malaise de voyageur, c’était peut-être moi. donc au bout d’un moment j’ai eu la crainte d’endométriose, mais heureusement non.

2

Endométriose de merde

Femme, Histoires, Règles

J’ai découvert que j’étais atteinte d’endométriose à 18 ans, j’ai eu la chance d’être diagnostiquée tôt mais ce n’est pas le cas pour toutes les femmes. je suis vraiment choquée qu’il n’y ai pas plus de prévention, d’examens, et de recherche scientifique pour cette maladie qui touche beaucoup de femmes et qui est la cause de douleur, de difficultés à enfanter et qui peut engendrer de très gros problèmes de santé.

4