Plaisirs de femme

Bi, Clitoris, Femme, Orgasmes

J »ai appris il y a très peu de temps que l’orgasme vaginal n’est en fait qu’un mythe, que le plaisir qu’on y ressent n’est autre que la stimulation du prolongement du clitoris dans le vagin (cf la brochure Plaisirs de femmes, qui devrait servir de base à l’éducation sexuelle de TOUS!). J’ai donc compris que si je n’avais jamais eu d’orgasme vaginal, c’est parce que je ne me stimulais pas assez là où j’en avais le plus besoin : mon clitoris. Depuis, à chaque rapport je m’apporte ma petite touche complémentaire qui fait que mon plaisir atteint sa plénitude, et que mon chéri et moi-même me donnons des orgasmes à couper le souffle… et synchro! Une merveille. Alors à toutes les filles : votre homme/femme et VOUS-MÊME êtes maîtres de votre plaisir. Ecoutez-vous !

Vous pouvez lire d’autres témoignages qui parlent de clitoris !

9

Unnicunnilingus

Clitoris, Conseils, Cunnilingus, Femme, Pansexuel

Tous les cunnis sont uniques et tellement bons (et ils sont rarement une finalité). Mais évidemment mes préférés sont ceux qui me font éjaculer (#FemmeFontaine) c’est-à-dire ceux faits par mon Amour. Il m’excite tellement qu’à peine il me frôle je peux jouir… Ce n’est donc pas uniquement une question de technique, mais bien d’excitation. Généralement il me stimule aussi avec les doigts. La double stimulation (clitoridienne, vaginale) est juste incroyable.

6

Déjà, savoir où se trouve le clitoris !

Clitoris, Cunnilingus, Femme, Hétéro

Déjà, savoir où se trouve le clitoris ! C’est tout petit cette chose-là. Et après bien insister dessus avec le bout de sa langue en faisant de petites rotations. Il faut toujours qu’il soit mouillé ! Et si en plus le gars (ou la fille) peut stimuler le point G avec ses doigts, c’est que du bonheur !

8

Extrêmement efficace pour donner du plaisir

Clitoris, Conseils, Femme, Lesbienne

–> Premier conseil : y passer du temps ! Parfois mes partenaires m’ont fait des cunni pendant à peine trois minutes, ce qui ne sert strictement à rien. Ils ou elles étaient trop pressé(e)s de passer à la pénétration. C’est dommage, la stimulation clitoridienne est extrêmement efficace pour donner du plaisir à une femme !
–> Second conseil : être à l’écoute du corps de l’autre, ne pas chercher à reproduire ce qu’on voit dans le porno ou ailleurs. Certaines femmes aiment quand la langue bouge vite, d’autres préfèrent qu’elles fassent des mouvements lents et appuyés… Ça dépend des femmes, du moment, de l’excitation etc. Pour savoir si elle apprécie, il suffit de la regarder : est-ce que sa respiration accélère ? Est-ce qu’elle fait de petits bruits ? …
ET SURTOUT COMMUNIQUEZ avant, après, même pendant si nécessaire.

12

Quête de la petite mort

Clitoris, Conseils, Femme, Hétéro, Masturbation

Ahhh éternelle quête de « La petite mort ». C’est quoi ce saint graal ? Dans le Larousse, la définition de ce non moins évocateur terme : « Orgasme » est la suivante, son concept tout entier, est résumé en cinq petits mots : Point culminant du plaisir sexuel. ahhh, que, quoi ? Ce dieu de la concupiscence réduit à quelques lettres couchées sur moins de 3 cm de papier ? Première déception et premier élément de réponse donc, on nous fait tout un foin d’un nom masculin comme un autre. Il pèse sur cet unique mot trop de frustration, de déception et d’espoir. On se désillusionne c’est juste une sensation profonde de bien-être (provoqué par des protéines neurologiques) qui se traduit physiquement : rétraction du clitoris, contractions musculaires rythmiques périnéales et intra-vaginales. Littéralement, orgasme signifie « bouillonner de plaisir » mais si on l’attend comme le messie, oui on risque d’être un peu déçues ! A partir de là, deux cas de figure : soit on y accède seule, et on peut ainsi guider notre (nos) partenaire(s), soit on cherche quelque chose qui, en fait, n’existe pas : l’orgasme vaginal dont on imagine qu’il serait plus intense. Il y a en effet des orgasmes plus intenses que d’autres mais cela dépend de qui, quand, quoi et comment. Donc voilà, juste une mise au point pour mes congénères : Dans le langage commun jouir = orgasme = contractions (spasmes du sexe et de l’anus, parfois légèrs, parfois forts, parfois accompagnés d’éjaculations et parfois pas). Alors qu’en réalité la jouissance est un état tandis que l’orgasme est une pure réaction mécanique. Cela n’a rien à voir avec les longues minutes de râles cinématographiques… De plus nous sommes toutes ET clitoridiennes ET vaginales !

12

Tout en souplesse

Clitoris, Femme, Hétéro, Masturbation

Je noue mes jambes… Autrement dit, je les croise, une cheville passée sous l’autre, ce qui provoque une pression dans la zone clitoridienne. Je ne me sers jamais de mes mains, ce serait inutile. Je me masturbe toujours ainsi, en contractant les muscles de mes cuisses jusqu’à l’orgasme.

10

Si tu es bien détendue

Clitoris, Conseils, Éjaculation Féminine, Femme, Hétéro, Orgasmes, Sexe

Un soir, totalement par hasard et pour la première fois j’ai éjaculé ! C’était fantastique, merveilleux, humide. Une véritable surprise! Le point G existe et toute personne munie d’un vagin est une fontaine en puissance. Il suffit de le trouver, par soi-même ou en étant accompagnée 😉 Il existe deux types d’orgasmes : le clitoridien, le plus connu et le plus facile à atteindre. Pour cela il faut repérer cette petite boule de nerfs, cachée sous les petites lèvres, tout en haut. En état d’excitation le clitoris a tendance à durcir et à gonfler, on dit qu’il bande, il est donc assez simple à trouver. Chaque personne a ses préférences, par exemple pour ma part, j’aime qu’on me le mordille ou alors je le pince un peu en alternant avec des caresses lorsque je me masturbe. Certaines préfèrent utiliser des vibromasseurs, le caresser ou encore être léchée. Le second est l’orgasme dit « vaginal ». Un peu plus compliqué car plus technique. Que ce soit avec un jouet, courbe tes doigts ou ceux de tes partenaires, il faut que tu saches que la zone la plus sensible dans le vagin est située vers le « devant » (visualise la personne de profil, à gauche son pubis, à droite son anus et ses fesses, ce que j’appelle le « devant » est donc côté pubis). Tout d’abord détends-toi un max. Essaye de repérer la zone légèrement rugueuse ou fripée, si tu es seule il vaut mieux t’accroupir (oui je sais, c’est pas très sexy, m’enfin), en courbant tes doigts et en tapotant légèrement la zone, comme une envie d’uriner finit par se présenter. C’est que t’es sur la bonne voie! Si tu es bien détendue et prête à tout lâcher, un liquide clair et chaud commencera à couler le long de ta main, avec l’étrange sensation d’être entrain de faire pipi… Le jet peut être plus ou moins fort et odorant. Bref, tu es en train d’éjaculer. Et je t’en félicite

6

Le clitoris n’est pas juste un bouton « ON »

Clitoris, Conseils, Cunnilingus, Hétéro, Homme

Beaucoup de femmes sont mal à l’aise avec le cunnilingus. Tantôt pour la passivité que cela induit chez elles, tantôt par complexe, tantôt par peur que ce soit trop compliqué pour leur partenaire de les faire jouir. La base commence déjà par mettre à l’aise sa partenaire, que son plaisir reste important, et qu’elle doit autant apprendre à le découvrir que nous à le provoquer. Plusieurs femmes sont peu sensibles lors d’un cunnilingus, il s’agit donc de trouver le meilleur moyen de stimuler le clitoris de manière plus intense. Sachez néanmoins être sensuel et ne pas délaisser le reste de la vulve, le clitoris n’est pas juste un bouton « ON » sur lequel on se jette avidement. Imaginez tout simplement une fille se jeter sur votre penis (si vous êtes un homme) et le sucer de la même manière, et vous verrez que ça n’est guère la méthode la plus excitante. Sachez inverser les rôles et témoigner à l’autre l’attention et l’implication que vous aimeriez qu’il vous témoigne.

12