Meilleur coup entre collègues

Bi, Femme, Histoires, Orgasmes

Mon meilleur souvenir d’orgasme était avec un collègue de travail, une nuit de sexe complètement déjantée dans une chambre d’hôtel avec comme seul but de se donner du plaisir jusqu’au lendemain matin avant d’aller travailler. Nuit qui m’a valu plusieurs orgasmes totalement épuisants et à ne plus sentir ses jambes au petit matin, en étant soit en amazone sur lui, levrette, brutal mais ce qu’il fallait pour complètement décoller et au point de ne plus savoir où on est, inoubliable !

2

Un massacre

Bi, Croustibats, Femme, Tinder

Mon pire coup était une rencontre Tinder. À mon plus grand désarroi par contre, parce qu’il était hyper sexy et la tension sexuelle était présente… jusqu’à ce qu’il commence à se servir de ses doigts. Un massacre : j’avais beau lui dire, il continuait à mal faire, mais surtout à me faire mal. Il m’a complètement insensibilisée, à tel point que malgré la taille généreuse de son pénis, je n’ai rien senti. J’ai eu mal jusqu’au lendemain soir.

3

Être connectés

Bi, Conseils, Cunnilingus, Femme

Chaque femme est différente. Concernant les cunnilingus, certaines préfèreront que la langue s’attarde uniquement sur le clitoris, tandis que d’autres ressentiront plus de plaisir si la langue se déplace partout, y compris jusqu’à rentrer légèrement dans le vagin. Le meilleur conseil que l’on puisse donner : être l’écoute de soi et de l’autre. Il faut s’écouter soi, puisque si une personne n’aime pas faire un cunnilingus, ce n’est même pas la peine qu’elle se force, l’autre le ressentira obligatoirement (cela vaut pour tout l’acte sexuel d’ailleurs). Aussi important bien sûr, il faut être à l’écoute de sa partenaire, c’est le seul moyen de savoir ce qui plait ou ne plait pas. Pour moi, l’acte sexuel n’est pas une chose à prendre à la légère, peu importe si je le partage avec quelqu’un que je ne reverrai pas le lendemain. C’est un échange, un partage : il faut essayer de ressentir l’autre au mieux, d’être connectés ensemble, pas seulement physiquement mais aussi mentalement. Le fait d’être à l’écoute facilitera la connexion physique et mentale des deux personnes, et facilitera surtout le plaisir pour l’un et pour l’autre.

9

Soirée pyjama

Bi, Croustibats, Femme

Après avoir fait la rencontre d’un ami de mon voisin nous sommes allés en boîte quelques temps après ensemble. J’ai sympathisé et nous nous sommes revus quelques semaines après cette sortie cette fois chez lui . Je suis restée dormir tout en lui laissant sous entendre que j’avais amené mon pyjama ! En rigolant ce dernier me dit  » bon j’avais prévu d’être tout nu mais tu as raison je vais mettre un boxer, il ne faudrait pas que tu aies peur »
Finalement trop de tentations je n’ai pas résisté, vus les propros tenus précédemment je m’attendais à un énorme sexe sauf que je n arrivais pas à le faire bander … un peu vexée je lui demande calmement  » tu n’arrives pas à bander ? » Et il me répond « si c’est bon je suis à fond »
La taille de son pénis m’avait surprise mais vraiment pas comme je m’y attendais !

12

Edging

Bi, Femme, Masturbation

Mes orgasmes sont plus forts lorsque je les ai seule plutôt qu’avec mon ou ma partenaire. Je peux arriver à me contrôler lorsque je me masturbe, notamment à arrêter au moment d’atteindre l’orgasme, pour reprendre quelques minutes plus tard afin que l’orgasme soit plus intense lorsqu’il arrive réellement. Ceci est très difficile à réaliser avec un ou une partenaire, à moins que cette personne soit avec vous depuis quelques temps et vous connaisse sur le bout des doigts !

15

Des fantasmes, encore et encore !

Bi, Expériences, Fantasmes, Femme, Triolisme

Coté fantasmes, tous ceux qui ne sont pas interdits ou qui sont juste border line, j’essaie de les assouvir. J’ai commencé assez tard, avec mon mec avec qui on allait très bien a l’époque il devait avoir 32 et moi 28, on parlait super librement de nos fantasmes – enfin après un petit temps de relation je m’entends ! Du coup on a assouvi un tas de fantasmes de l’un ou de l’autre après c’était peut-être que des désirs suivant la définition qu’on donne. Par exemple on a fait un plan à 3 avec une fille puis avec un garçon, on a fait l’amour devant pas mal de monde lors d’un festival, j’ai couché avec un inconnu rencontré dans la rue alors que mon mec me regardait (ça faisait un peu bizarre celui-là j’avoue haha). Depuis que je ne suis plus avec lui j’ai continué sur la lancée, de temps à autres je tente ma chance avec mon mec du moment ou avec un inconnu, parfois même avec une copine. Ce que je retire de tout ça c’est qu’en tentant des trucs, en discutant, on se découvre, on découvre l’autre, on retrouve des fantasmes d’enfance, un bon bol d’imagination aussi, voilà !

14

Quand on a que l’envie

Bi, Conseils, Fellation, Femme

Chaque homme est différent. J’ai connu des hommes qui préféraient une fellation uniquement avec la bouche et la langue, d’autres qui préféraient largement lorsque les mains entrent en jeu en même temps que la bouche. Une chose est sûre, il ne faut pas négliger le travail de la langue, qui fait vraiment la différence. Les mains sont aussi importantes : beaucoup raffolent du massage des testicules et aiment aussi qu’une main serre la base de leur pénis. Pour moi, le plus important dans une fellation est le fait d’avoir envie de la faire, ce qui permet de ne pas voir cet acte comme quelque chose de mécanique (parce que non, la fellation n’est pas un simple va et vient d’un pénis dans une bouche). Il faut prendre son temps, jouer avec la langue, les coins des joues, le palais, les mains… Un petit plus : je pense que les hommes sont très visuels (contrairement aux femmes qui sont plus dans le ressenti que dans le viseur), donc j’aime leur donner des images qui les excitent (se cambrer, les regarder, mettre un miroir en face du lit, etc).

17

Mains baladeuses

Bi, Conseils, Fellation, Femme

Pour faire une bonne fellation il faut avant tout y prendre du plaisir. Personnellement j’aime faire des fellations pour faire jouir mon partenaire même si c est tout aussi appréciable en guise de préliminaires.
Revenons à nos conseils ! Ce qui me semble le plus important c est de ne pas prendre cet acte comme un concours, la jouissance de l’homme n’est pas proportionnelle à la longueur que nous arrivons à mettre dans notre bouche, même si la gorge profonde provoque beaucoup d’excitation pour eux il y a plein d’autres moyens d arriver à la jouissance ! Varier le rythme de la fellation tout en ayant les mains baladeuses, allant de l intense au sensuel dans oublier de jouer avec sa langue et de ralentir sur les zones de plaisir en particulier le frein. La pression exercée par la bouche est aussi très importante, c est entre autres elle qui permet aussi d avoir un certain « controle » sur le plaisir de l homme

10