La faute aux sphincters

Croustibats, Femme, Hétéro, Première fois, Sodomie

Lors de ma première sodomie, mon partenaire m’avait tellement rassurée que j’étais bien trop détendue. J’ai laissé le plaisir m’envahir et mes sphincters n’ont pas su rester dignes. Quand j’ai réalisé, j’avais terriblement honte mais, le plus beau fou rire de ma vie a suivi avec mon partenaire. On a filé à la douche puis, changé les draps sans s’arrêter de rire. Pour les prochaines fois, on a prévu une serviette de sécurité et je surveille mes sphincters désormais.

15