Tout sur les règles !

Femme, Règles, – Média –

 

« Un jour par mois, j’ai envie de quitter mon mec » 

« Ma meilleure amie répète à chaque fois la même phrase « Je n’aurais jamais dû naître femme », c’est comme ça qu’elle annonce le début des règles. »

« Une de mes copines, lors de notre première fois, avait ses règles. Elle a été surprise (agréablement) que cela ne me choque pas, et ne m’empêche pas de lui faire un cunnilingus. »

 

y.caradec

 

En amuse-bouche, voici un petit résultat de l’enquête sur les règles qu’XYstories a réalisé sur Wanted:

 

Les règles, voilà un pan de la sexualité qui est bien trop souvent mis au placard. Ici, on va se soulager un bon coup ! Et surtout, en apprendre un peu plus. Plus on en sait, moins on en souffre.

“Les règles désignent l’élimination spontanée de l’épaisse couche de muqueuse de l’utérus, qui aurait pu servir de nid à un ovule fécondé, et que l’absence de grossesse rend parfaitement inutile. En 4 ou 5 jours l’utérus est nivelé et un nouveau cycle menstruel commence.”

Le dico de l’amour et des pratiques sexuelles, Jacques Waynberg.

 

Les règles sont un phénomène encore bien tabou alors qu’il concerne la moitié de l’humanité. Il est toujours compliqué d’en parler : quand les filles osent évoquer leurs règles, elles tombent sur des sourires dégoûtés ou des rires gênés.

La majorité des sociétés ont construit un tabou et ont développé des légendes et superstitions autour du sang menstruel. Aujourd’hui encore c’est d’actu…

 

C’est tabou !

 

C’est tout bête mais par exemple les protections hygiéniques ne se montrent pas, elles doivent être bien cachées au fond du sac à main dans une petite pochette fermée. Si par malchance on doit demander une protection à une copine ou une collègue, elle s’échange sous le manteau comme un petit sachet de poudre – la galanterie avantgardiste serait-elle d’avoir dans le dernier tiroir de son bureau des protections pour les femmes au cas où…?

Cette injonction à la discrétion est l’illustration de cette intouchabilité des règles. C’est même souvent tabou au sein du couple, qui est normalement le lieu de confiance et de respect. Pourquoi donc on n’en parle pas à la maison ? Les hommes savent pourtant que les filles ont des règles chaque mois. Mais beaucoup font comme si leur copine / leur femme ne les avaient pas. Nihilistes des règles, réveillez-vous !

Reconnaître que les règles sont un tabou c’est déjà les rendre moins profanes. Toutes les sociétés ont des tabous ou des interdits, et ce, depuis l’origine des communautés humaines. Le tabou le plus étudié par l’anthropologie est celui de l’inceste (Levis Strauss). Une société se reconnaît et se définit par ses interdits. Ils sont structurants dans l’organisation sociale. Dis-moi quels sont tes tabous, je te dirais d’où tu viens.

Mais tous les tabous ne sont pas légitimes. L’inceste ou la pédophilie le sont clairement. Mais les règles ? Le non-dit des règles peut être analysé comme un dispositif de domination des femmes. Les tabous sont aussi le reflet du sacré. La femme a le pouvoir de donner la vie. Les hommes ont eu peur ou ont envié cette puissance, et auraient donc construit ce tabou si tenace. Bon c’est un peu plus compliqué que ça mais c’est une explication qui a été avancée par certains sociologues.

 

(Re)prendre soin

 

Quinn Anya

 

Ces 5 journées mensuelles procurent des sentiments très forts et parfois contradictoires chez nous les filles : fierté, honte, vulnérabilité, faiblesse ou puissance.

Il ne faut pas oublier que les règles sont au coeur de la féminité et de l’intimité du corps de la femme. Certaines femmes les vivent encore comme une épreuve, une punition, même dans notre société où les femmes sont émancipées. Pour redonner du sens à la nature cyclique de la femme, il est nécessaire d’en parler, de connaitre le pourquoi et le comment. Ne pas se contenter du “Les règles c’est du sang chaque mois, c’est pour enfanter, c’est un peu dégeu”  

Il faut progressivement ouvrir des fenêtres dans l’espace privé ET public pour parler des règles au même titre que la météo.

 

“Il faut vraiment que les hommes s’intéressent aux règles… Une fois j’ai dû demandé à mon meilleur ami de courir au supermarché du coin pour m’acheter des tampons. Vous l’aurez deviné 5 minutes après mon téléphone sonnait. « Je prends quoi ???!!! ». C’est pourtant pas compliqué les tampons super avec applicateurs de chez Nana… Il est rentré avec les mauvais mais avec une plaque de chocolat, alors bon je l’ai laissé en vie… ahaha”

 

Le coming out des règles ?

 

Une de l’Equipe

Bonne nouvelle, les mentalités évoluent quand même.

  • En 2015, l’Assemblée Nationale a enfin voté la baisse de la TVA sur les protections féminines à 5,5 % – La fameuse taxe rose.
  • En 2017, L’Equipe a fait une Une sur les règles.
  • Les cups se démocratisent, même si certains produits comme des tampons subsistent alors qu’ils contiennent des produits chimiques mauvais pour la santé des femmes. Regardez cette enquête diffusée sur France 5 en avril 2017. On a même des copines qui ont créé une culotte menstruelle EMPO, une solution innovante saine et écolo ! 
  • Des centaines de lieu proposent un endroit pour laver sa cup. Le site Clean your cup les répertorie.
  • Plusieurs livres sur le tabou des règles ont été récemment publiés ainsi que des expositions / oeuvres d’art qui parlent des règles
  • Jack Parker une écrivaine et blogueuse spécialiste des règles a 8,5K de followers sur Facebook. 

 

Ne nous emballons pas, on n’a pas encore fait le petit pas pour la société qui sera un grand pas pour les femmes. Il y a plein de sujets qui sont encore laissés de côté. Même les femmes ignorent comment fonctionne leur propre corps, ne parlons pas des hommes… Par exemple, certaines ne savent pas à quel est l’âge moyen de la ménopause et surtout ce que c’est concrètement – moi non plus d’ailleurs, on vous prépare un article sur le sujet bien vite. Bref, on a mille sujets pratiques ou plus spirituels à aborder autour des règles !

 

Un sujet qu’on aimerait bien aborder par exemple:

 

C’était donc l’introduction de la série d’articles sur les règles. Le prochain abordera le syndrome prémenstruel. Voici un petit avant-goût de vos réactions du récent sondage qu’on a réalisé :

 

Et répondez à notre courte enquête pour enrichir nos prochains articles ! Merci beaucoup !

 

Si certain.e.s sont motivé.e.s pour écrire sur un des thèmes, on est très partants, écrivez-moi : clea@xystories.com

En attendant les prochains articles vous pouvez aller voir les témoignages qui parlent de règles et lire des astuces de grand-mère contre les douleurs et autres changements pendant les règles que vous nous avez partagées.

Parce que je suis fan de France Inter et encore plus de France Culture, j’ai écouté ces deux émissions avant d’écrire. Je recommande.

France Inter : Grand bien vous fasse

France Culture : Histoire d’un tabou menstruel

Cléa d’XYstories

PS: si vous avez aimé l’article, partager-le, on est pas très connu encore et ça nous aiderait bien !

PS 2: si vous avez un peu de sous vous pouvez nous soutenir ! Merci <3

14